> > Marge de révision

Marge de révision

ou partie fixe. La révision du taux variable peut comprendre un montant fixe d’intérêt à ajouter à un taux de référence ou un indice.

La révision du taux variable peut comprendre un montant fixe d’intérêt à ajouter à un taux de référence ou un indice. On parle de marge de révision ou de partie fixe (exemple indice de référence + 2 %). Ces éléments sont définis par le contrat de prêt et la notice sur les révisions de taux. Cf. « indice ».

Définition en M publiée le mardi 02 mars 2010 à 18:03

A C D F H I L M N O P Q R S T V

Définitions liées

Indice

Taux de référence lié aux marchés financiers (Euribor ou Tibeur, Libor, TEC par exemple) sur la base duquel est calculée la révision du taux d’intérêt du prêt. Lire la définition

Taux nominal conventionnel (TNC)

Le taux nominal conventionnel abrégé en TNC fixe le taux d'intérêt de base sur lequel s'ajoute les éventuels frais de dossier, de prise de garantie, etc pour former le Taux effectif global (TEG). Lire la définition

Notice sur les révisions de taux

La notice sur les révisions de taux est le document accompagnant le contrat de prêt. Lire la définition