> > La vente à réméré : pour casser le cercle vicieux du surendettement

La vente à réméré : pour casser le cercle vicieux du surendettement

Le surdendettement est un mal de plus en plus répandu depuis quelques années. Il survient le plus souvent après un accident de la vie (divorce, chômage, maladie, décès...).

Avec la baisse des revenus, les difficultés s'installent. Chaque mois, il devient toujours de plus en plus dur de boucler son budget. Les dettes s'accumulent et les intérêts courent engendrant au bout de quelques mois seulement une situation inextricable dont il est bien difficile de s'en sortir sans un coup de main extérieur.

Or, généralement, c'est lorsque tout va mal que les banques vous lâchent. La spirale sans fond des intérêts précipite les propriétaires dans un piège. Un véritable cercle vicieux ! Pour casser cette spirale insupportable, les banques ont leur solution : la vente aux enchères. Vendu à la va-vite au plus offrant, la vente aux enchères est une vraie calamité pour les propriétaires. Pour stopper la progression des anneaux de la spirale du surendettement, l'autre solution est de vendre à réméré.

Quelle est la différence entre la vente à réméré et la vente classique d'un bien immobilier ? En fait, la vente à réméré est une vente temporaire du bien puisque le vendeur garde sur celui-ci une faculté de rachat.

En pratique, la vente à réméré permet à un propriétaire de vendre son bien à un prix convenu d'avance et de le racheter dans un laps de temps de 5 ans maximum à un prix également convenu d'avance. Avec le fruit de la vente, le notaire solde les dettes à courir et constitue un apport personnel sous forme de réserve financière qui sera débloquée lors du rachat de la maison. Entre la vente et le rachat, le vendeur peut rester dans sa maison moyennant le versement d'une indemnité d'occupation dont le montant mensuel est défini par le contrat de vente à réméré.

Lorsque les dettes sont soldées et que les fichages bancaires sont levés, le vendeur peut normalement prétendre à un nouveau prêt immobilier lui permettant de racheter sa maison.

Pour en savoir plus sur la vente à réméré, connectez-vous sur le site de credixis, spécialiste de ce type d'opération de refinancement en réméré.

Article publié le dimanche 18 octobre 2009 à 18:10

Votre projet de vente à réméré

Vous avez un projet de vente à réméré ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "vente à réméré" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Informations liées

Qu'est ce que la vente à réméré

Qu'est ce que la vente à réméré Les propriétaires d'un bien immobilier le savent parfaitement : lorsque les échéances impayées de crédit s'accumulent, la banque est en droit de faire vendre la maison généralement hypothéquée aux enchères. Lire l'article

La vente à réméré, une bonne idée ?

Vous êtes propriétaire d'un bien immobilier (résidence principale, résidence secondaire, terrain) et vous ne pouvez plus honorer vos dettes après un accident de la vie ? Ayez le réflexe de la vente à réméré ! Lire l'article

La vente à réméré, qui peut en profiter ?

La vente à réméré a été créée en 1804 pour permettre aux propriétaires en situation financière délicate de vendre temporairement leur bien avant de le racheter une fois les difficultés passées. Lire l'article