> > Quand se termine l'hypothèque d'un crédit ?

Quand se termine l'hypothèque d'un crédit ?

L'hypothèque se termine automatiquement deux ans après la fin du remboursement de la dette.

 

Elle s'achève d'elle-même, deux ans après le remboursement total de la dette. La souscription à un crédit hypothécaire ne peut dépasser 35 ans. Si l'ultime échéance du prêt n'est pas déterminée au moment de l'inscription, la durée du crédit ne peut alors excéder 10 ans.
En cas de revente du bien en question avant la date butoir, il est indispensable de procéder à la mainlevée de l'hypothèque (acte juridique où l'institution créancière certifie que le débiteur a complètement rétribué la somme empruntée). La banque peut en effet faire vendre le bien en cas d'impayé, même si le propriétaire est différent.
L'annulation de l'hypothèque demeure un acte notarié. Il faut donc payer des frais (1% du montant du prêt), restant à la charge du vendeur.

Article publié le lundi 04 avril 2011 à 11:04

Votre projet de crédit hypothécaire

Vous avez un projet de crédit hypothécaire ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "crédit hypothécaire" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Questions liées

La mise de fonds est-elle obligatoire pour un crédit hypothécaire ?

La mise de fonds est-elle obligatoire pour un crédit hypothécaire ? La mise de fonds n'est pas forcément une obligation lorsque des conditions précises sont réunies. Lire l'article

Qui s'occupe de régler les crédits une fois les fonds débloqués ?

Qui s'occupe de régler les crédits une fois les fonds débloqués ? Une fois les fonds débloqués, le remboursement des sommes dues à chaque créancier est à effectuer soit par l'emprunteur soit par le notaire selon le type de rachat de crédits. Lire l'article

Quand envisager un rachat de crédit ?

Quand envisager un rachat de crédit ? Après un divorce, une longue période de chômage, un accident ou une maladie, les échéances des crédits jusqu'alors acceptables finissent par étrangler les ménages. Lire l'article