> > Réforme du livret A: le Crédit Agricole conteste les deux décrets

Réforme du livret A: le Crédit Agricole conteste les deux décrets

Après la Confédération Nationale du Logement (CNL), ç'est au tour du Crédit agricole de se prononcer contre la réforme du livret A. En plus de l'augmentation des taux de transfert vers la CDC, la banque dénonce ici un favoritisme de l'État pour certaines banques.

Un "coup fatal au livret A"

La fédération nationale du crédit Agricole a dénoncé, lundi, la réforme présentée par le gouvernement. Deux projets de décrets sont ainsi rejetés. En plus des remontées des taux de centralisation vers la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), voir Livret A : la réforme 2011 sous tension, la banque dénonce la modification de sa commission. Selon elle, la réforme ne pourrait aboutir qu'à une "baisse de la collecte globale du livret A au détriment du financement de l'économie des régions ».

Les anciens collecteurs favorisés?

Pour rappel, depuis le 1er janvier 2009, le livret A peut être proposé par la plupart des banques. Avant cette date, seules les Caisses d'épargnes et la Banque postale y étaient autorisées. Selon le quotidien Les Echos, ces "nouveaux" collecteurs (crédit agricole, BNP Paribas, etc.) pourraient voir leur commission passer de 0,6 % à 0,33%, alors que celle des "collecteurs historiques " pourrait augmenter. Selon le crédit Agricole "ce n'est pas ainsi que l'on va consolider ou augmenter la collecte".
En moyenne la réforme prévoit une diminution des commissions à 0,5 %. Pour la fédération, les effets négatifs de cette réforme pourrait peser sur le financement des logements sociaux, qui est pourtant présenté comme "l'argument de la réforme". Les deux décrets portés à l'examen de chaque partie (banques, organes sociaux et CDC) ne cessent d'être critiqués. Leur publication reste cependant prévue pour début 2011.

Article publié le mercredi 08 décembre 2010 à 18:12 - © Credixis 2022

Articles liés

Une année 2010 toujours placée sous de sombres augures

Les prévisions économiques pour la nouvelle année sont encore très marquées par la sinistrose de la crise. Si l'immobilier reprend quelques couleurs depuis le second semestre 2009, l'attentisme et les placements sans risques se taillent la part du lion. Lire l'article

Un crédit vous engage et doit être remboursé

Souscrire un crédit n'est pas un acte anodin. En demandant à tous les acteurs du crédit d'apposer la mention « Un crédit vous engage et doit être remboursé », le projet de loi portant réforme du crédit à la consommation entend responsabiliser les particuliers mais aussi les organismes bancaires. Lire l'article

Projet de réforme du crédit conso : les parlementaires montent au créneau

Le sujet de la réforme du crédit à la consommation ne laisse décidément pas les parlementaires indifférents. Lire l'article