> > Prêt relais : Fillon rallonge de 2 ans l'exonération des plus values

Prêt relais : Fillon rallonge de 2 ans l'exonération des plus values

En quelques mois de crise, le marché de l'immobilier a connu bien des déboires : Hausse des taux de crédits, baisse des prix de vente de l'immobilier, attentisme des acheteurs potentiels, hésitation des propriétaires à acheter avant de vendre...

Les particuliers qui avaient contractés en confiance des prêts relais avant l'effondrement du marché se sont retrouvés dans des situations complexes à gérer. Après l'engagement des banques début mars de ne pas infliger de pénalités aux clients pris à la gorge par un prêt relais, c'était au tour de François Fillon fin mars de faire un geste. « Sur le plan fiscal, j'ai demandé à Christine Lagarde de prolonger la période pendant laquelle la personne qui n'a pas réussi à revendre sa résidence principale continue de bénéficier de l'exonération des plus-values » a ainsi annoncé le premier ministre. Et d'ajouter : « Les délais normaux passeront, dans l'instruction fiscale, d'un an à deux années pour revendre son bien sous ce régime ».

Cette disposition s'ajoute à un frémissement du marché immobilier qui après plusieurs mois de marasme total renoue prudemment avec le retour des transactions. La baisse des taux moyens des prêts immobiliers relevée depuis décembre 2008 devrait accélérer le mouvement de reprise. Pour mémoire, l'Etat avait également récemment décidé d'aider les futurs acquéreurs en doublant le montant du prêt à taux zéro. Toutes ces actions conjuguées portent aujourd'hui leurs fruits semble-t-il. De quoi redonner de l'espoir aux particuliers qui avaient contracté un prêt relais ! François Fillon a également annoncé la nomination au sein de chaque réseau bancaire, d'une personne contact crédit relais pour dénouer les situations les plus difficiles.

Article publié le mardi 21 avril 2009 à 08:04 - © Credixis 2021

Articles liés

Crédit immobilier : les taux poursuivent à la baisse en janvier

En ce début d'année 2010, les taux des prêts immobiliers en France poursuivent à la baisse pour atteindre en moyenne 3,75 % en janvier. Lire l'article

Emprunteurs en difficulté : anticiper au lieu de subir

A la demande du Conseil national de l'habitat (CNH), des experts ont planché cet été sur la mise en place d'un train de mesures spécifiques pour aider les emprunteurs immobiliers récents fragilisés par la crise. Lire l'article

La baisse des prix dans l'immobilier va se poursuivre

La flambée des prix dans l'immobilier a été frappée de point fouet par la crise. Pour l'année 2009, plusieurs études prévoient une baisse des prix de 7% environ. Lire l'article