> > Les taux de rémunération et le plafond du LEP, en hausse le 1er février

Les taux de rémunération et le plafond du LEP, en hausse le 1er février

À partir du 1er février , les taux de rémunération du livret d'épargne populaire (LEP) seront alignés sur ceux du livret A, à 2,50 %. Le plafond de l'impôt sur les revenus est également augmenté à 769 euros.

Un livret accessible aux plus modestes

Le LEP ou livret d'épargne populaire ne peut être ouvert pas n'importe qui.  En effet ce livret est réservé aux foyers les plus modestes. Chaque année, un plafond d'impôt sur le revenu est fixé. Les contribuables payant des impôts sur le revenu d'un montant inférieur à ce plafond peuvent ouvrir un LEP. Au 1er février 2011, ce plafond sera de 769 euros (contre 757 en 2010).

Les personnes ayant leur domicile fiscal en France et non imposable ou dont l'impôt payé en 2010 sur les revenus de 2009 est inférieur à 769 euros (avant imputation de l'avoir fiscal, du crédit d'impôt et des prélèvements non libératoire) pourront ainsi, soit ouvrir un LEP, soit le prolonger.  En cas de dépassement du plafond d'imposition, la demande de clôture du livret doit être faite au plus tard le 31 décembre au moment du versement des intérêts.

Un placement avantageux ?

Aligné sur les fluctuations des taux du livret A, les taux de rémunération du LEP sont fixé à 2, 50 % pour l'année 2011, à compter du 1er février. Les taux de rémunération et les plafonds sont réévalués chaque année par le gouvernement et la Banque de France. Garanti par l'État, le LEP peut être distribué par toutes les banques ainsi que le Trésor Public. Le montant des dépôts ne peut excéder 7700 euros (sans compter les intérêts).

Ainsi, cet épargne, permet aux plus modestes d'accéder à certains intérêts non négligeable en temps de crise. Perçu le plus souvent, comme un complément, le LEP est un placement libre. Un seul LEP peut être ouvert par contribuable et sous ainsi seul nom. Ainsi un couple peut ouvrir deux LEP mais sous chacun des deux noms.

Article publié le lundi 31 janvier 2011 à 15:01 - © Credixis 2022

Articles liés

Livret A : la collecte de 2010 s'élève à 7,8 milliards d'euros

D'après la CDC, la collecte enregistrée en 2010 est deux fois moins importante que celle enregistrée en 2009. Pour les spécialistes, si l'année 2010 s'est avérée plutôt grise pour ce type de placement, 2011 devrait sourire aux épargnants. Lire l'article

Selon l'inflation, le taux du Livret A pourrait monter à 2 %

D'après la ministre de l'économie, Christine Lagarde, les taux des livrets A et LDD, aujourd'hui à 1,75 % pourraient s'élever à 2 % à partir du 1er février. Modifiés tous les ans les 1er août et 1er février, ces taux varient selon l'inflation. Lire l'article

Livret A : la réforme 2011 sous tension

Le gouvernement aura fort à faire avec la réforme en 2011 du Livret A. La Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) et les banques ne sont en effet pas du tout d'accord sur les taux de centralisation présents et à venir. Lire l'article