> > En mai, la consommation repart à la baisse

En mai, la consommation repart à la baisse

Après deux mois de hausse, l'Insee dans son rapport du 23 juin note un net fléchissement de la consommation des ménages en mai (0,2%).

 Si la morosité de l'économie internationale en berne avait jusqu'à maintenant peu ou prou épargné la consommation des ménages français, la crise s'installant les indicateurs virent au rouge. En effet, selon l'Insee, les chiffres de la consommation des français en mai repartent à la baisse pour s'établir à -0,2%. Ce chiffre après deux mois de hausse est une bien mauvaise surprise pour le gouvernement dont la marge de manœuvre est mince.

Ainsi, après deux mois de hausse (+0,7% en mars et +0,5% en avril) la France replonge dans le négatif sans toutefois atteindre les profondeurs de février dernier (-2%). Dans le détail, seul le secteur de l'automobile reste dans le vert avec une hausse de 2,4% en mai (+3,7% en avril). Cette hausse s'explique en grande partie par les primes à la casse. Les autres secteurs confirment le repli global : -0,8% pour le commerce de détail en mai, -0,8% pour les dépenses de consommation en biens d'équipement du logement (+0,5% en avril). Les dépenses de consommation en biens durables accusent elles-aussi un net fléchissement en mai avec +0,7% alors qu'avril avait enregistré une hausse de 1,9%. Sur un an, les dépenses de consommation courantes accusent une baisse de 1,6%. Ces chiffres confirment s'il était besoin que la crise s'installe dans tous les secteurs de l'économie.

La baisse de la consommation des ménages se répercute de fait sur la production de crédit : Selon les chiffres de l'Association française des sociétés financières, la baisse de production de crédits personnels non affectés atteint -31,4% pour le seul mois de mai, tandis que les crédits affectés chutent de -18,7% et les crédits renouvelables de -17,1% sur le seul mois de mai.

Article publié le mercredi 29 juillet 2009 à 16:07 - © Credixis 2022

Articles liés

Le crédit aux ménages se contracte en juin

Selon le bureau des statistiques de la Banque de France, au mois de juin 2009 le crédit aux ménages accuse une nouvelle baisse significative. Les Français restent prudents. Lire l'article

Les crédits à la consommation en recul de 8,6% sur un an

Selon les chiffres de l'Association française des sociétés financières, face à la crise les français font le dos rond. Les crédits accusent du même coup un recul historique de 8,6% sur un an. Lire l'article

Face à la crise pas de hausse d'impôt selon François Fillon

La croissance de la France est en berne au premier trimestre 2009. Selon Christine Lagarde, la ministre de l'Economie interrogée sur Canal + jeudi 14 mai, les prochains chiffres de l'Insee seront « mauvais ». Lire l'article