> > Reste à vivre

Reste à vivre

Le reste à vivre (également appelé Résiduel) désigne la part des revenus restant à la disposition d'un emprunteur une fois soustrait les charges de remboursement des emprunts.

Le reste à vivre (également appelé Résiduel) désigne la part des revenus restant à la disposition d'un emprunteur une fois soustrait les charges de remboursement des emprunts. Le reste à vivre doit être suffisant pour payer chaque mois les charges courantes du ménage. Le reste à vivre diffère de la capacité de remboursement. Il est calculé au cas par cas sachant qu'il ne peut selon la loi être inférieur à une somme au moins égale au montant du RMI majorée de 50% pour un ménage (article R331.10.2 du Code de la Consommation). Lorsque le reste à vivre est trop faible, les banques préfèrent refuser l'octroi d'un nouveau crédit.

Définition en R publiée le mardi 02 mars 2010 à 18:03

A C D F H I L M N O P Q R S T V

Définitions liées

Le réméré, un procédé de désendettement des propriétaires

Le procédé de la vente à réméré a été mis au point par le législateur en mars 1804 Lire la définition

Le réméré, un procédé de désendettement des propriétaires

Le procédé de la vente à réméré a été mis au point par le législateur en mars 1804 Lire la définition

Le réméré, un procédé de désendettement des propriétaires

Le procédé de la vente à réméré a été mis au point par le législateur en mars 1804 Lire la définition