> > Rachat de crédit : pour un retour à l'équilibre budgétaire

Rachat de crédit : pour un retour à l'équilibre budgétaire

Lorsqu'un trop plein de crédits rend les fins de mois difficiles, le surendettement guette. Pour faire face aux remboursements de plus en plus pesants, le rachat de crédit peut être une solution.

Qu'est-ce que le rachat de crédit ? Il s'agit d'une technique financière relativement récente en France qui consiste à regrouper plusieurs crédits divers en un seul.

Quel intérêt ? En fait, le principal intérêt d'une opération de rachat de crédit est que la nouvelle mensualité unique est taillée sur-mesure. Le montant des mensualités peut ainsi être réduit de façon très significative (jusqu'à – 60%) en jouant à la fois sur un taux de crédit moindre et sur un allongement de la durée de remboursement.

En pratique, le rachat de crédit peut globaliser des crédits de différents types : crédits à la consommation, crédits immobiliers, crédits renouvelables... Selon les cas, le rachat de crédit peut aussi financer des retards de loyer, des dettes fiscales ou encore le montant d'une soulte de divorce, des frais de succession...

L'ensemble des dettes globalisées fait l'objet d'un refinancement unique dont les mensualités sont calculées en fonction de la situation financière actuelle de l'emprunteur. Le taux d'endettement peut ainsi être ramené à un niveau acceptable pour mieux vivre au quotidien et renouer avec l'épargne en vue d'un futur projet.

Au positif, le rachat de crédit (également appelé regroupement de prêt, consolidation de crédits, renégociation de crédits) permet de sortir de l'engrenage du surendettement. Les dettes globalisées et refinancées par une opération de rachat de crédit permettent de renouer avec un budget équilibré.

Un rachat de crédit peut aussi concourir à  lever le fichage bancaire (FICP). Au négatif, le rachat de crédit coûte généralement plus cher au final en intérêts et en frais divers surtout lorsque les prêts rachetés sont des prêts immobiliers.

Pour les crédits de type renouvelable à taux fort ou les découverts bancaires, le rachat de crédit devient par contre notablement plus intéressant que la poursuite des remboursements des mensualités originelles.

Article publié le samedi 03 octobre 2015 à 15:10

Votre projet de rachat de crédits

Vous avez un projet de rachat de crédits ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "rachat de crédits" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Informations liées

Marché du crédit : la législation en vigueur

Plusieurs dispositions législatives, relatives au Code de la consommation, régissent le domaine lié au(x) crédit(s) : Scrivener 1 et 2, Neiertz et Murcef. Les détails dans notre dossier. Lire l'article

Marché du crédit : la législation en vigueur

Plusieurs dispositions législatives, relatives au Code de la consommation, régissent le domaine lié au(x) crédit(s) : Scrivener 1 et 2, Neiertz et Murcef. Les détails dans notre dossier. Lire l'article

Marché du crédit : la législation en vigueur

Plusieurs dispositions législatives, relatives au Code de la consommation, régissent le domaine lié au(x) crédit(s) : Scrivener 1 et 2, Neiertz et Murcef. Les détails dans notre dossier. Lire l'article