> > Zone euro: les économistes annoncent un retour à la récession

Zone euro: les économistes annoncent un retour à la récession

Selon plusieurs agences d'études économiques et financières, l'économie de zone euro est sur une pente descendent s'est dernier mois. Les experts penchent néanmoins pour un rétablissement moyen terme de la situation, au maximum à la fin 2012.

Zone euro: les économistes annoncent un retour à la récession

Un PIB en baisse de 0,2 % au 1er trimestre 2012

Pour l'institut national de la statistique (INSEE) l'évolution du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro devrait être à nouveau négatif pour ce premier trimestre 2012 (-0,2 %) puis repartir tout doucement à la hausse.

Dans ses dernières données publiées ce mardi 3 avril, l'INSEE table ainsi sur une croissance nulle au deuxième trimestre 2012, puis sur une croissance positive de 0,1 % au troisième trimestre.

"Le PIB de la zone euro s'est contracté de 0,3 % au quatrième trimestre 2011" précise également l'Institut.

L'agence indépendante et internationale Markit indique de son côté un repli général de l'activité économique de la zone euro ces derniers mois.

"Les dernières données PMI mettent en évidence une nouvelle contraction mensuelle dans l'ensemble du secteur privé de la zone euro en mars" explique Chris Williamson, économiste en chef de Markit.

Dans le détail, le groupe précise que "conformes à une baisse trimestrielle du PIB de l'ordre de 0,2 %, les données PMI ne suggèrent toutefois qu'une très légère contraction de l'activité au premier trimestre 2012".

Une récession de courte durée

Pour beaucoup d'analystes, la contraction de l'économie européenne telle qu'elle est pressentie ne devrait être que de courte durée.

Une perspective portée aux sens de Chris Williamson par un degré de confiance des prestataires de services, "nettement supérieur à celui enregistré en fin d'année 2011".

Du côté de l'agence de notation Standard & Poor's (S&P), les analystes prévoient une sortie de récession d'ici 2013.

Dans un rapport rendu public ce mercredi, S&P estime que les différents dispositifs d'aide tels que les crédits exceptionnels développés par la Banque centrale européenne "semblent avoir fait stimuler la confiance des investisseurs, comme l'atteste le récent resserrement des écarts de rendements des obligations souveraines de la région".

Dans le rapport, S&P annonce que "l'Allemagne et d'autres pays clés du nord de la zone euro devraient connaître une croissance atone de leur PIB cette année, tandis que leurs voisins du sud - l'Italie, l'Espagne et le Portugal - devraient connaître une franche récession".

Au-delà des disparités nationales avec une frontière marquée entre les pays européens du Nord de la zone euro et ceux du Sud, l'agence prévoit donc un renouveau économique européen pour la fin 2012, avec des résultats positifs étendus au début de l'année 2013.

Article publié le mercredi 04 avril 2012 à 16:04 - © Credixis 2017

Articles liés

Crise : le marché immobilier européen reste incertain

Crise : le marché immobilier européen reste incertain Pour 2012, les investisseurs immobiliers restent incertains quant à l'attractivité du marché européen. Une étude PwC et Urban Land Institute classe Paris à la 6ème place des perspectives d'investissement. Lire l'article

Crise de la zone euro : les pays émergents impactés

Crise de la zone euro : les pays émergents impactés Selon un rapport de la Banque mondiale, la crise financière accrue depuis quelques mois dans la zone euro, aurait induit un ralentissement dans la croissance des pays émergents notamment le Brésil et l'Inde. L'organisme craint un effet boule de neige. Lire l'article

La BCE annonce une inflation au dessus de 2 % pour toute l'année 2011

Dans son rapport mensuel publié ce jeudi, la BCE s'attend à une hausse de l'inflation au cours des prochains mois. Le taux d'inflation devraient ainsi restés juste au dessus de la barre des 2 % pour l'année 2011 Lire l'article