> > Une croissance nulle au 1er trimestre selon la BdF

Une croissance nulle au 1er trimestre selon la BdF

Dans son enquête mensuelle de conjoncture, la banque de France a confirmé ses prévisions effectuées au mois de janvier dernier, annonçant une croissance économique française de 0 % au 1er trimestre 2012.

Une croissance nulle au 1er trimestre selon la BdF

Le PIB stable au 1er trimestre 2012 en deuxième estimation

S'appuyant sur ses différents indicateurs de climat des affaires, la Banque de France (BdF) a confirmé ce jeudi  08 mars 2012 ses prévisions de croissance économique nationale pour le 1er trimestre 2012.

En janvier dernier,  la BdF tablait déjà sur une non-évolution du produit intérieur brut (PIB) au 1er trimestre 2012 par rapport au trimestre précédent.

Pour justifier ses prévisions, la Banque de France s'appuie sur une certaine stabilité des secteurs industriels et les services.

Léger repli dans l'industrie

Dans le détail la Banque centrale française témoigne d'un très léger recul de l'indicateur des climats des affaires (ICA) pour l'industrie, estimé à 96 en janvier 2012 et à 95 pour le mois de février.

"Le taux d'utilisation des capacités de production est resté éloigné de son niveau moyen de longue période tandis que les carnets de commandes se sont maintenus proches du niveau jugé normal" précise un communiqué de la BdF

Pour le mois de février, l'organisme  constate ainsi que "activité industrielle s'est légèrement repliée dans l'ensemble en raison de la baisse enregistrée notamment dans l'industrie automobile et la métallurgie". À court terme, l'activité industrielle devrait néanmoins progresser.

Stabilité dans le secteur des services

Concernant les services, l'ICA du mois de février reste similaire à celui de janvier à 94.

Légèrement en baisse l'activité fournie par le travail temporaire et la branche hôtellerie-restauration, s'est vue largement compensée par une hausse des activités informatiques. Les autres variables à savoir les prix et les effectifs, ont pour leur part, légèrement augmenté.

Pour les prochains mois, la BdF s'attend également à une petite hausse de l'activité du secteur.

Article publié le vendredi 09 mars 2012 à 11:03 - © Credixis 2017

Articles liés

Croissance : le climat des affaires refroidit les prévisions de la BdF

Constatant une baisse générale du climat des affaires, la Banque de France est revenue sur ses prévisions quant à l'évolution de la croissance française au 2ème trimestre. Après une 1ère estimation à + 0,5 % la BdF se positionne désormais sur un chiffre de + 0,4 %. Lire l'article

France : une croissance ralentie pour le deuxième trimestre

Dans sa première estimation trimestrielle, la Banque de France mise sur une croissance du PIB à + 0,5 %, soit un léger ralentissement par rapport au 1er trimestre, les dernières prévisions allant de + 0,7 % à + 0,8 % de janvier à mars 2011. Lire l'article

PIB : La Banque de France vise une croissance à 0,8 % au 1er trimestre

Dans sa dernière enquête mensuelle de conjoncture, la Banque de France s'est montrée plus optimiste que l'Insee et Natixis en annonçant une croissance du PIB à 0,8 %. Cette prévision conforte les objectifs de l'État, qui vise une croissance à 2% fin 2011. Lire l'article