> > L'UFC-Que choisir veut une portabilité du numéro bancaire

L'UFC-Que choisir veut une portabilité du numéro bancaire

Dans une enquête réalisée en février, l'UFC-Que choisir dénonce une nouvelle fois les trop grandes difficultés posées pour un changement de banque. Selon l'enquête, 61 % des Français seraient pour l'instauration d'une portabilité du numéro bancaire.

L'UFC-Que choisir veut une portabilité du numéro bancaire

Des changements de banques encore trop compliqués

Dénoncé depuis des années par les consommateurs mais également les autorités nationales, le changement de banque est encore aujourd'hui très compliqué.

D'après une étude réalisée par l'association de défense des consommateurs UFC-Que choisir, près des 40 % des personnes ayant voulu changer d'établissement bancaire en 2010 auraient rencontré de nombreux obstacles.

31 % des 2580 personnes interrogées auraient d'ailleurs renoncé aux vues des difficultés avancées.

Parmi les problèmes rencontrés on retrouve principalement des "décalages dans les transferts des ordres de virements et de prélèvements (29 %), "des erreurs de la part de la banque d'arrivée" (13 %) ou "l'encaissement d'un chèque sur l'ancien compte" (10 %).

Un cadre légal pourtant défini

Pour les associations de défense des consommateurs, cette situation est intolérable et marque l'échec des programmes de régulation mis en place récemment.

Depuis 2009, les établissements financiers sont ainsi tenus par la loi d'indiquer à leurs clients les démarches à effectuer pour changer d'établissement via un service d'aide à la mobilité bancaire.

Pour l'UFC-Que choisir "deux ans et demi après cette promesse, l'échec de cette démarche est patent".

En 2011, un rapport de l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP) pointait déjà du doigt les délais de mise en oeuvre et l'efficacité de ces services d'aide au changement de banque.

Un fait également dénoncé par la Commission européenne rappelle le journal La Tribune. Une enquête de la Commission réalisée en 2012 "a démontré que seuls 19 % de clients "mystère" ont réussi à ouvrir un compte en suivant le processus conseillé par les banques" précise le quotidien.

Les Français pour une portabilité du numéro bancaire

Des solutions existent au sens de l'UFC qui "souhaite que soit mise en place une portabilité du numéro de compte bancaire, c'est-à-dire qu'on puisse conserver son numéro de compte lorsqu'on change de banque. Cela évite au consommateur de changer toutes ses domiciliations bancaires (salaires, prélèvements, etc)".

Selon l'association 61 % des personnes interrogées seraient pour l'instauration d'une telle portabilité.

Une étude technique a été confiée à la Commission européenne sur la faisabilité de ce projet en France.

Article publié le vendredi 16 mars 2012 à 16:03 - © Credixis 2017

Articles liés

Crédit : les banques sont loin d'atteindre les objectifs imposés par l'Etat !

Début février, la Banque de France publiait le bilan annuel de la distribution du crédit pour 2009. Comme l'on s'en doutait déjà, les objectifs imposés par l'Etat en échange de l'aide financière accordée en pleine période de crise sont loin d'être atteints ! Lire l'article

Assurance emprunteur : l'UFC-Que Choisir autorisée à parler de détournement

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir accusée en diffamation par 93 banques françaises suite à son article sur le « scandale » de l'assurance emprunteur a été confortée dans ses propos par le tribunal de grande instance de Paris le 23 septembre dernier. Lire l'article

Crédit : 2009, une année contrastée

Alors que l'année 2010 débute, l'heure est au bilan quant à l'année écoulée. Sur le terrain du crédit, 2009 restera marquée par une forte baisse des taux de prêts mais aussi par un net tassement des encours de production. Lire l'article