> > Surendettement : les dettes immobilières sont en hausse au 2e trimestre

Surendettement : les dettes immobilières sont en hausse au 2e trimestre

Concernant 94,1 % des dossiers de surendettement, les dettes financières sont essentiellement liées aux crédits à la consommation, au 2e trimestre 2012. D'après la BdF, la part des crédits immobiliers dans ces dossiers est en augmentation.

Surendettement : les dettes immobilières sont en hausse au 2e trimestre

1,84 milliard d'euros de dettes au second trimestre

Dans son dernier baromètre du surendettement, la Banque de France (BdF) dresse la typologie des dettes au 2e trimestre 2012.

Selon ces données, 94,1 % des dossiers de surendettement recevables sont concernés par dettes financières, 77,4 % par des dettes de charges courantes et 51,8 % par d'autres types de dettes.

Au deuxième trimestre, l'encours des dettes financières s'élève à 1,51 milliard d'euros contre 1,53 milliard d'euros au trimestre précédent. L'endettement global s'élève quant à lui à 1,84 milliard d'euros contre 1,865 au 1er trimestre 2012.

Des dettes de plus en plus immobilières

Dans le détail, la BdF note un léger recul des dettes à la consommation, alors que la part des dettes immobilières augmente.

Représentant 478,9 millions d'euros d'encours au second trimestre, les dettes immobilières représentent désormais 26,0 % de l'endettement global contre 25,7 % le trimestre précédent, et concernent 9,6 % des dossiers déclarés recevables (9,8 % au 1er trimestre).

Avec 998,4 millions d'euros d'encours, les dettes à la consommation représentent toujours le plus gros élément d'endettement en France (54,2 % de l'endettement global).

Ici, la BdF observe toutefois un léger recul par rapport aux trimestres précédents. La part de ce type de dette dans l'endettement global s'élevait en effet à 58,1 % au 4e trimestre 2011 et à 54,6 % au 1er trimestre 2012.

45,6 % des dossiers sont concerne?s par des pre?ts personnels

Dans ces dettes à la consommation, la Banque de France identifie trois composantes :

  • Les crédits renouvelables qui représentent 32,4 % de l'endettement global avec 597,2 millions d'euros d'encours de dettes. 76,4 % des dossiers recevables sont concernés par ce type de dettes.
  • Les prêts personnels qui représentent 20,9 % de l'endettement global avec 385,7 millions d'euros d'encours de dettes et 45,6 % de dossiers concernés.
  • Les crédits affectés/location avec option d'achat (LOA) qui représentent 0,8 % de l'endettement global avec 15,5 millions d'euros d'encours de dettes et 3,3 % de dossiers concernés.

Article publié le lundi 24 septembre 2012 à 18:09 - © Credixis 2017

Votre projet de rachat de crédits

Vous avez un projet de rachat de crédits ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "rachat de crédits" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Articles liés

Le surendettement gagne du terrain en France en 2009

Avec la crise, le nombre de ménages surendettés explose en 2009 en France. Les situations sont selon la Banque de France de plus en plus graves. Le trop plein de crédits reste souvent à l'origine du surendettement. Lire l'article

Le nombre de dossiers surendettement explose en mars

En mars 2009, la Banque de France a accusé réception de 21 747 nouveaux dossiers de surendettement au sein de son secrétariat des commissions départementales surendettement. Lire l'article

Surendettement : la Banque de France fait le point

Sur la base des données recensées en 2007, la Banque de France gestionnaire du Fichier Central des Chèques (FCC) et du Fichier national des incidents de paiement des crédits aux particuliers (FICP) a dressé le portrait robot du surendetté type. Lire l'article