> > Surendettement : le profil type des surendettés selon la Banque de France

Surendettement : le profil type des surendettés selon la Banque de France

La Banque de France vient de faire connaître les résultats de sa quatrième enquête typologique relative au surendettement des particuliers.

Les locataires isolés sont les plus endettés

L'étude menée récemment par la Banque de France a porté sur les dossiers de surendettement examinés et déclarés recevables par les commissions de surendettement du 1er janvier au 31 octobre 2010 (176 700 dossiers environ).

Selon la Banque de France, cette étude confirme et accentue les tendances déjà observées ces dix dernières années. La population des particuliers surendettés est dominée par des personnes vivant seules (65% des cas en 2010 contre 58% en 2001). Ces personnes sont très majoritairement locataires de leur logement (80%) et n'ont pas de personnes à charge  (53% contre 42% en 2001).

Selon les chiffres de la Banque de France, les surendettés appartiennent principalement aux tranches d'âges de 35 à 44 ans (28% en 2010) et 45 à 54 ans (26% en 2010) « mais leur part tend à diminuer alors que celle des personnes âgées de plus de 55 ans est passée de 13% en 2001 à 23% en 2010 » note l'analyse.

Des situations professionnelles difficiles

Au regard de l'emploi, 26% des personnes surendettées sont au chômage, 13% n'ont pas de profession et 11% se trouvent sans activité (invalidité, congé maladie de longue durée ou congé parental notamment). Les employés (34%) et les ouvriers (24%) restent les plus représentés dans les dossiers de surendettement étudiés.

Logiquement, au regard de ces chiffres, la majorité des personnes surendettées (54%) dispose de ressources inférieures ou égales au SMIC. La part des surendettés dont les ressources mensuelles sont inférieures au RSA s'établit à 12%.

Le niveau d'endettement moyen sur l'ensemble des dossiers étudiés ressort à 34 500 €. La moyenne est de 10 dettes recensées par dossier : soit 83% de dettes bancaires (crédit immobilier, crédit à la consommation, découvert), 9% d'arriérés de charges courantes; 8% d'arriérés de dettes diverses.

Article publié le samedi 30 avril 2011 à 11:04 - © Credixis 2017

Articles liés

Le surendettement gagne du terrain en France en 2009

Avec la crise, le nombre de ménages surendettés explose en 2009 en France. Les situations sont selon la Banque de France de plus en plus graves. Le trop plein de crédits reste souvent à l'origine du surendettement. Lire l'article

Le nombre de dossiers surendettement explose en mars

En mars 2009, la Banque de France a accusé réception de 21 747 nouveaux dossiers de surendettement au sein de son secrétariat des commissions départementales surendettement. Lire l'article

Surendettement : la Banque de France fait le point

Sur la base des données recensées en 2007, la Banque de France gestionnaire du Fichier Central des Chèques (FCC) et du Fichier national des incidents de paiement des crédits aux particuliers (FICP) a dressé le portrait robot du surendetté type. Lire l'article