> > Patrimoine : l'immobilier a rendu les français plus riches en 2010

Patrimoine : l'immobilier a rendu les français plus riches en 2010

D'après un rapport de l'INSEE le patrimoine des français serait en nette hausse en 2010 par rapport à 2009 et 2007. Pour l'institut, cette serait essentiellement lié à une augmentation des actifs immobiliers possédés.

Patrimoine : l'immobilier a rendu les français plus riches en 2010

Un patrimoine de 10 203 milliards d'euros pour les ménages

Selon une synthèse de l'INSEE publiée ce vendredi 16 décembre, le patrimoine français aurait assez fortement augmenté en 2010.

Au total le patrimoine économique nationale net  ( Actif moins  la passif financier) est ainsi estimé en 2010  à 13 065 milliards d'euros soit une hausse de 9,5 % par rapport en 2009, porté par une "forte hausse des prix de l'immobilier, dans tous les secteurs institutionnels résidents".

Pour le patrimoine des ménages, également enhancé par l'immobilier , le patrimoine net 2010 est enregistré à 10 203 milliards d'euros . Une hausse donc de 9,1 % qui  semble la bienvenue après deux années assez sombres de début de crise (+ 0, 7% en 2009 et -3,1 % en 2008).

+ 10,5 % pour les actifs non financiers

Ainsi, le patrimoine des français aura été particulièrement par le secteur immobilier. Sur un an les actifs non financier auront gagné  10,5 %  alors  qu'ils étaient en baisse de 2,5 % l'année précédente. "La hausse des prix des terrains, après deux ans de repli, explique principalement cette progression" selon l'INSEE.

Au final, ces actifs culminent à 7 463 milliards d'euros contre 3 994 milliards pour les actifs financiers.

Dans un contexte économique incertain" les ménages français 2010 ont assez fortement augmenté leurs "encaisses de précaution" sous forme de numéraire et dépôt, mais privilégient les et livrets et épargnes contractuelles car  "peu risqués" et présentant une rémunération  encore attractive.

On peut noter également une nouvelle hausse des encours détenus sous formes d'actions.

Des passifs destinés à booster le patrimoine

Principalement composé de crédits immobiliers, les passifs financiers (1 255 milliards d'euros) sont également en hausse de 6,1 %.  Une dynamique presque doublée par rapport à 2009 (+3,6 %).

Au vu de la nature des dits passifs, "destinés au financement de leurs acquisitions de logements" on peut invoquer une certaine méfiance des ménages en l'avenir, une méfiance traduite par une prévoyance à long terme d'augmentation du patrimoine, notamment immobilier.

Article publié le lundi 19 décembre 2011 à 17:12 - © Credixis 2017

Articles liés

Un crédit relais sur 3 peine à être remboursé

L'Association française des usagers des banques (AFUB) mène campagne pour que l'Etat s'attaque aux douloureux sujets des crédits relais dans le cadre du projet de loi portant réforme aux crédits à la consommation. Lire l'article

Baisse des taux de crédits dans l'immobilier en septembre

Après une hausse en août 2009, les taux de crédits immobiliers repartent à la baisse en septembre selon l'Observatoire Crédit Logement / CSA. Ils dégringolent de 3,93% à 3,83% en un mois. Lire l'article

En juin, la baisse des taux de crédit immo se stabilise

Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux moyens des crédits immobiliers poursuivent à la baisse en juin, mais le mouvement baissier s'effrite à un taux moyen de 4,14%. Lire l'article