> > Moddy's dégrade 3 des plus grandes banques françaises

Moddy's dégrade 3 des plus grandes banques françaises

Dans le collimateur des agences de notation depuis plusieurs mois, la BNP Paribas, le Crédit agricole et la Société générale, ont vu leurs notes largement rabaissée par Moddy's ce jeudi 08 décembre.

Moddy's dégrade 3 des plus grandes banques françaises

Des conditions de financement trop incertaines

Vilains petits canards dans l'histoire de la crise économique actuelle, les agences de notation n'en ont pas moins leurs rôles à jouer. Fonctionnant comme des indicateurs de confiance pour les marcher financiers, ces agences ont décider dernièrement de resserrer la vis en terme de notation des États mais également des organismes bancaires.

Quelque temps après avoir annoncé son suivi particulier des principales  banques françaises, l'agence Moddy's a ainsi abaissé les notes de la BNP Paribas (BNP), le Crédit agricole et la Société générale (SocGen), marquant de fait, un manque de confiance vis à vis de la capacité des dits organismes à respecter leurs engagements en cas d'urgence

Dans le détail, Moddy's a fait passer la note  de la dette à long terme des 3 organismes d'un cran, soit une note "Aa3" pour la BNP et le Crédit agricole, et "A1" pour la SocGen. Les notes  de solidité financières des 3 banques ont été rabaissés de  deux crans, à "C-" pour le Crédit Agricole  et la SocGen, et "B-" pour la BNP Paribas.

Pour Moody's c'est la perspective d'une intervention nationale sur les Fonds propres des ces banques qui justifie principalement cet abaissement des notes, les perspectives de croissance nationale, d'évolution de la dette nationale  n'aidant pas à apporter des garanties suffisantes.

Pour les banques visées, ces craintes sont largement injustifiées. Les organismes assurent posséder des Fonds en quantité suffisante pour réagir à tout nouveau "coup de crise" et ne pas avoir besoin d'une quelconque aide étatique, les plans adoptés dernièrement  en interne et les sources de financement extérieures étant suffisantes.

Également suivis de près par l'autre agence de notation, Standard & Poor's, au même titre que d'autres banques européennes, la BNP, la SocGen et le Crédit agricole  pourraient voir leurs notes de stabilité chuter de nouveau prochainement sans signe fort de leur part ou des institutions nationales ou internationales.

Article publié le dimanche 11 décembre 2011 à 17:12 - © Credixis 2017

Articles liés

Les grandes banques toujours menacées d'écroulement

Certains experts affirment que les réformes prônées par Bâle III ne sont pas suffisantes pour enrayer le risque d'un effondrement des plus importants établissements bancaires. Lire l'article

Le Crédit Agricole, banque la moins chère d'Auvergne

L'association UFC - Que Choisir a publié son palmarès des établissements bancaires les moins coûteux de la région. Un constat s'impose : plus les clients sont dans le rouge, plus ils sont pénalisés. Lire l'article

Enquête sur les pratiques du secteur du crédit immobilier américain

Les investigations menées par les procureurs généraux US cherchent à déterminer si certaines banques n'auraient pas usé de documents douteux pour saisir des logements... Lire l'article