> > Logement neuf : nouveau recul des mises en chantier en août

Logement neuf : nouveau recul des mises en chantier en août

Selon les derniers chiffres publiés par le ministère du Logement, le nombre de mises en chantier a de nouveau reculé en août. Défendant un projet de 500 000 constructions par an, le 1er ministre en appelle aux investisseurs institutionnels.

Logement neuf : nouveau recul des mises en chantier en août

L'offre immobilière neuve continue de s'amoindrir

Le marché immobilier neuf semble s'essouffler de plus en plus, en raison notamment d'une offre déjà faible qui continue de s'amincir au fil des mois.

D'après les données recueillies par le commissariat général au développement durable, dépendant du ministère du Logement, le nombre de logements commencés ou « mises en chantier » a de nouveau reculé au mois d'août.

Ainsi, sur les trois derniers mois (juin à août 2012), le nombre de mises en chantier a évolué de -7,7 % par rapport aux trois mois précédents (mars à mai 2012) et de -8,1 % par apport à la même période l'an passé (juin à août 2011).

Avec 19 819 mises en chantier au mois d'août, cela correspond à un recul de 1,4 % par rapport au mois de juillet.

Les constructions autorisées évoluent peu

Concernant le nombre de permis de construire délivrés, le gouvernement n'observe que peu de changement avec le mois précédent.

41 408 constructions ont été autorisées en août soit une hausse de 0,7 % par rapport au mois de juillet.

Sur les trois derniers mois, le nombre de permis délivrés a augmenté de 1,1 % par rapport aux trois mois précédents, mais reste négatif de 0,8 % par apport à la même période l'an passé.

Une aide des banques et assurances nécessaire

Portant à bout de bras la promesse présidentielle de construire 500 000 logements par an le premier ministre en déplacement à Rennes pour le congrès HLM a rappelé toute l'importance d'un retour des « investisseurs institutionnels » sur ce marché.

Jean-Marc Ayrault a ainsi annoncé la tenue dans les prochaines semaines d'une « table ronde avec les compagnies d'assurance, les banques et les autres principaux investisseurs pour établir avec eux un diagnostic des raisons de leur retrait et déterminer les moyens de leur remobilisation ».

Article publié le jeudi 27 septembre 2012 à 18:09 - © Credixis 2017

Articles liés

Patrimoine : une inégalité "riches-pauvres" de plus en plus forte

Dans son enquête sur "les revenus et le patrimoine des ménages" publiée ce jeudi, l'INSEE dresse un bilan sans appel. Entre endettement et patrimoine, le fossé entre les personnes aisées et les plus modestes continue de se creuser. Lire l'article

Logement neuf : hausse des constructions mais baisse des demandes

Mauvaise période pour les promoteurs, malgré une légère hausse des demandes de logement à but locatif, l'investissement dans les logements neufs a fortement chuté au mois d'avril. En parallèle, le nombre de mises en chantier a augmenté au 1er trimestre. Lire l'article

Immobilier: les logements anciens de plus en plus en chers

Selon les données provisoires corrigées des variations saisonnières (CVS) de l'Insee et des notaires de France, les prix des logements anciens ont augmenté de 2,5 % au troisième trimestre. Sur un an, la hausse des prix est enregistré à + 8,6%. Lire l'article