> > Livret A : le taux de rémunération revu à la baisse ?

Livret A : le taux de rémunération revu à la baisse ?

Les prix à la consommation ayant augmenté en moyenne de 0,7 % aux mois d'avril et de mai, le taux de rémunération du livret A pourrait être revue à la baisse en août prochain.

Livret A : le taux de rémunération revu à la baisse ?

Une baisse bénéfique pour les Français ?

Fixé à 1,25 % depuis le 1er août 2013, le taux de rémunération du livret A pourrait être abaissé à 1 % en août 2014 selon les recommandations de la Banque de France.

Pour information, le taux de rémunération du livret A peut-être révisé deux fois par an, en février et en août selon l'évolution des prix à la consommation et d'autres facteurs. À ces dates, la Banque de France (BDF) émet ses préconisations, libre après au gouvernement de les prendre en compte. Au 1er février 2014, le gouverneur de la Banque de France préconisait ainsi un taux à 1 %. Le gouvernement avait alors préféré maintenir le taux de rémunération à 1,25 %.

Invité ce mercredi sur le plateau de BFMTV, Christian Noyer s'est à nouveau prononcé en faveur d'une baisse de ce taux de rémunération. « Si la tendance actuelle de l'inflation se poursuit jusqu'au  milieu du mois de juillet, effectivement le taux du livret A devrait baisser un peu et ce sera une bonne chose pour la relance de l'économie et pour la création d'emplois », a-t-il expliqué.

Les sommes enregistrées aux livrets A sont affectées en partie au financement du logement social et au financement privé des entreprises. En d'autres termes, un taux de rémunération élevé signifie, grossièrement, plus d'argent pour les particuliers épargnants, mais moins pour le social et les PME ; et vice versa.

De plus avec des taux moins intéressants, les épargnants français pourraient être amenés à se diriger vers d'autres produits de placements comme l'immobilier par exemple.

Le gouvernement plus favorable au pouvoir d'achat

Interrogé à son tour par BFMTV ce jeudi 12 juin, Michel Sapin, actuel ministre des Finances et des Comptes publics, s'est montré plus réticent à un abaissement du taux de rémunération. Sans pouvoir donner d'information définitive, le ministre à assuré vouloir « conserver le pouvoir d'achat de l'épargne des plus modestes des français ».

En clair, un nouveau gel de ce taux de rémunération est tout à fait envisageable. Le gouvernement tranchera sur la question courant juillet.

 

(Image : Flickr - Images_of_Money/CC-by-2.0)

 

Article publié le vendredi 13 juin 2014 à 14:06 - © Credixis 2017

Articles liés

Assurance-vie : nouvelle collecte négative en octobre

Assurance-vie : nouvelle collecte négative en octobre Après le livret A c'est au tour de l'assurance-vie de présenter une collecte négative au mois d'octobre. En septembre la collecte était également négative, l'AFA invoque une conjoncture nationale difficile, accrue par le départ en retraite de nombreux baby-boomers. Lire l'article

Assurance-vie : nouvelle baisse des collectes en septembre

Assurance-vie : nouvelle baisse des collectes en septembre D'après les dernières données de l'AFA, le produit assurance-vie séduit de moins en moins les français. Au mois de septembre; une collecte nette négative (-1,8 Milliards d'euros) a même été enregistré. Lire l'article

Les français préfèrent investir dans l'immobilier

Les français préfèrent investir dans l'immobilier D'après un sondage Ipsos réalisé pour les agences immobilières Orpi, les français perçoivent majoritairement l'immobilier comme étant "le placement le plus sûr actuellement en France". Lire l'article