> > Les taux d'épargne français toujours à la baisse en janvier 2011

Les taux d'épargne français toujours à la baisse en janvier 2011

D'après le tableau de bord trimestriel de l'épargne en Europe de l'OEE, "les taux d'épargne des ménages sont orientés à la baisse dans la zone euro depuis le troisième trimestre 2010". En France, les taux d'épargne ont chuté de 3 % en un an.

L'épargne française en baisse ?

Dans son rapport trimestriel, l'Observatoire de l'Épargne Européenne (OEE) présente une diminution de près de 3 % des taux d'épargne français. Selon l'étude, "les ménages ont eu peu de marge de manoeuvre pour allouer leur épargne financière".

Un retour de l'investissement

Concernant les différents placements et investissements, pour l'OEE, le contexte de crise et les inquiétudes liées ont jouées un rôle considérable. Ainsi, avec la stabilisation de la crise, "les ménages français ont renforcé leur détention d'actions au troisième trimestre". Si les souscriptions nettes auprès organisations de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) sur les fonds monétaires restent faibles, elles ont "remonté principalement sur les fonds actions et surtout obligataires".

Les français plus endettés au 3ème trimestre

Selon l'observatoire, "la distribution des crédits à l'habitat s'est accélérée en Europe continentale, pour retrouver des niveaux proches de ceux d'avant crise, voire pour les dépasser". En France, cette accélération est essentiellement due aux faibles taux de crédits immobiliers proposés depuis novembre, ainsi qu'aux différents livrets spécifiques. À la fin 2010, les encours du livret A s'élevaient à 195 milliards d'euros, ceux du plan épargne logement (PEL) à 182 milliards d'euros. Pour l'OEE, les réformes prévues  de ces livrets devraient renforcer l'attrait de ces produits d'épargne auprès des ménages.

Difficile de prévoir si les français épargneront plus en 2011, tout étant lié au contexte économique et au règlement de la crise par les pays européens. Une nouvelle faillite étatique (çà l'image de la Grèce et de l'Irlande) jouerait inéluctablement sur les fonds monétaires et les actions de l'Obligation assimilable du trésor (OAT) et par conséquent sur les investissements des européens en terme de crédits, d'actions ou d'épargne.

Article publié le mercredi 09 février 2011 à 16:02 - © Credixis 2017

Articles liés

Baisse des taux de crédits dans l'immobilier en septembre

Après une hausse en août 2009, les taux de crédits immobiliers repartent à la baisse en septembre selon l'Observatoire Crédit Logement / CSA. Ils dégringolent de 3,93% à 3,83% en un mois. Lire l'article

En juin, la baisse des taux de crédit immo se stabilise

Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux moyens des crédits immobiliers poursuivent à la baisse en juin, mais le mouvement baissier s'effrite à un taux moyen de 4,14%. Lire l'article

En mars, les taux de crédits immobiliers en dessous de 4,50%

Alors que la crise s'installe et que les prix de l'immobilier enregistrent une nette baisse, les banques ont décidé de réagir. Lire l'article