> > Les prix des logements anciens ont reculé au 3e trimestre (INSEE)

Les prix des logements anciens ont reculé au 3e trimestre (INSEE)

Le pouvoir d'achat immobilier des Français retrouve des couleurs sur le marché du logement l'ancien. D'une manière générale, les dernières données de l'INSEE témoignent d'une légère baisse des prix des transactions réalisées au troisième trimestre.

Les prix des logements anciens ont reculé au 3e trimestre (INSEE)

L'immobilier ancien un peu moins cher au troisième trimestre 2012

Les indices élaborés par les Notaires de France et l'Institut national de la statistique (Insee) semblent enfin aller dans le sens des emprunteurs.

D'une manière générale, les prix de l'ancien ont reculé au troisième trimestre 2012, de 0,1 % par rapport au trimestre précédent et de 1,1 % sur un an.

En comparaison des chiffres du deuxième trimestre 2012, les Notaires et l'Insee notent une diminution des prix de 0,2 % pour les appartements, tandis que les prix de vente des maisons restent stables. Sur un an, les deux types de biens affichent des prix en baisse (-0,5 % pour les appartements et -1,5 % pour les maisons).

Une baisse plus importante en province qu'en Île-de-France

Porté par un marché parisien toujours très élevé, le coût moyen du logement ancien francilien présente néanmoins quelques améliorations, notamment par rapport au troisième trimestre de l'année 2011, avec une évolution de -0,2 %. Sur les mêmes périodes, en province, la baisse atteint 1,5 %.

L'évolution est moins évidente sur le trimestre, avec une baisse des prix de seulement 0,2 % en province et une stabilité (0,0 %) en Ile-de-France.

Dans le détail, le prix des appartements anciens a reculé en province de 0,6 % par rapport au deuxième trimestre, et de 1,3 % sur un an. Il a en revanche augmenté en Île-de-France de, respectivement, 0,2 % et 0,3 %.

Concernant les maisons, l'Insee évoque une légère hausse des prix en province entre le deuxième et troisième trimestre de cette année (+0,1 %), mais une baisse non négligeable sur 12 mois (-1,5 %). En Île-de-France, ces prix ont diminué de 0,4 % en 3 mois et de 1,2 % en un an.

Article publié le jeudi 29 novembre 2012 à 19:11 - © Credixis 2018

Articles liés

L'Immobilier parisien bientôt plus abordable ?

L'Immobilier parisien bientôt plus abordable ? Déjà soulevée le mois dernier, la question d'une baisse des prix à Paris dans l'immobilier ancien semble de plus en plus se préciser à Paris. Pour les Notaires de France, une telle diminution est à prévoir dans les mois qui viennent. Lire l'article

Immobilier ancien : les ventes en retrait et les prix en hausse au T1

D'après les Notaires de France, le marché de l'immobilier ancien est de plus en plus hétérogène. En moyenne les volumes de ventes sont à la baisse tandis que les prix continuent de grimper. Une moyenne surtout influencée par l'Ile-de-France. Lire l'article

France : l'inflation repart à la hausse en février

Après une légère baisse au mois de janvier, l'indice des prix à la consommation (IPC) aurait augmenté de 0,5 % au mois de février selon l'Insee. Une hausse due essentiellement au secteur de l'énergie et des services. Lire l'article