> > Les français préfèrent investir dans l'immobilier

Les français préfèrent investir dans l'immobilier

D'après un sondage Ipsos réalisé pour les agences immobilières Orpi, les français perçoivent majoritairement l'immobilier comme étant "le placement le plus sûr actuellement en France".

Les français préfèrent investir dans l'immobilier

L'immobilier une valeur refuge ?

En ces temps de crise, l'immobilier semble le meilleur endroit pour placer son argent, du moins au sens de 39 % des français selon les chiffres du sondage IPSO réalisé pour le compte du réseau d'agences immobilières Orpi.  Ce placement serait selon le sondage, davantage privilégié par les plus hauts revenus (personnes dont les revenus mensuels sont supérieurs à 3000 euros) à 52 %.

Un résultat pas si positif pour le groupe Orpi pour qui "il ne s'agit pas là d'un score très élevé. Il illustre le moral en baisse des Français et leur incertitude. Les récentes décisions gouvernementales les ont clairement perturbé".

Pour Orpi, l'annonce d'une nouvelle taxation sur les plus-values immobilière n'a pas été sans effet. Cette annonce s'est traduite d'ailleurs "de manière instantanée sur le terrain avec 5% de nos clients qui ont retiré le mandat de vente de leur résidence secondaire dans la semaine qui a suivi" commente le réseau d'agences.

Le président d'Orpi, Bernard Cadeau se montre également sceptique sur l'avenir. "Un reflux des ventes est à prévoir dès la date d'entrée en vigueur de la taxation, prévue pour février 2012"prévoit-il, induisant de lourdes conséquences sur le plus long terme, notamment "une diminution des biens disponibles et une hausse des prix du fait de l'anticipation probable par les vendeurs de la taxation de la plus-value".

Les livrets et comptes épargnes à la deuxième place

D'après le sondage réalisé auprès de 970 français les 9 et 10 septembre dernier, livrets et comptes-épargne proposés par les banques arrivent à la deuxième place "du placement le plus sûr actuellement en France", séduisant 29 % des français, juste devant l'assurance vie (19 %). Les actions et obligations rassemblent chacune seulement 2 % des sondés.

Un classement qui semble logique au vue des garanties apportés notamment par les livrets A et livrets de développement durable (LDD) produits d'épargne préférés des ménages français avec près de 205 milliards d'euros d'encours enregistrés en juillet pour les seuls Livret A.

Les tensions récurrentes sur les marchés financiers mondiaux continuent pour leur part d'alimenter la méfiance des ménages française face à un investissement en bourse.

Article publié le mercredi 21 septembre 2011 à 14:09 - © Credixis 2017

Articles liés

Emprunteurs en difficulté : anticiper au lieu de subir

A la demande du Conseil national de l'habitat (CNH), des experts ont planché cet été sur la mise en place d'un train de mesures spécifiques pour aider les emprunteurs immobiliers récents fragilisés par la crise. Lire l'article

La baisse des prix dans l'immobilier va se poursuivre

La flambée des prix dans l'immobilier a été frappée de point fouet par la crise. Pour l'année 2009, plusieurs études prévoient une baisse des prix de 7% environ. Lire l'article

Prêt relais : Fillon rallonge de 2 ans l'exonération des plus values

En quelques mois de crise, le marché de l'immobilier a connu bien des déboires : Hausse des taux de crédits, baisse des prix de vente de l'immobilier, attentisme des acheteurs potentiels, hésitation des propriétaires à acheter avant de vendre... Lire l'article