> > Les encours des crédits aux entreprises ralentissent en juillet

Les encours des crédits aux entreprises ralentissent en juillet

Le taux de croissance sur un an de l'encours des crédits mobilisés et mobilisables par les entreprises a ralenti au mois de juillet. Selon les données de la BdF, ce ralentissement s'observe dans la grande majorité des secteurs d'activités.

Les encours des crédits aux entreprises ralentissent en juillet

Un ralentissement observé pour toutes les catégories d'entreprises

Mesurant tous les mois les « encours de crédit consentis par les établissements de crédit aux entreprises au-delà du seuil de 25 000 euros », la Banque de France (BdF) note pour le mois de juillet un léger recul des taux de croissance annuels.

Ainsi, hors entreprises individuelles (EI), l'encours des crédits mobilisés, c'est-à-dire effectivement distribués et des crédits mobilisables correspondants à « la part non consommée des lignes de crédit », s'élevait en juillet à 1012,5 milliards d'euros.

En taux de croissance annuel, cela correspond à une progression de 0,9 % sur un an et une régression de 0,2 % sur le trimestre. À titre de comparaison, au mois de juin le taux de croissance (TC) annuel était de +1,2 % sur un an et de + 0,1 % sur 3 mois.

Recensant l'évolution de l'encours selon les tailles d'entreprise hors EI, la BDF note ainsi un ralentissement général.

Ainsi pour les petites et moyennes entreprises (PME) hors EI , l'encours des crédits mobilisés a crû de 3,4 % sur un an en juillet contre +3,8 % en juillet.

Pour les grandes entreprises (GE), le TC annuel a évolué de +5,2 % en juin à seulement +2,5 % en juillet. Celui des holdings recul de nouveau à -10,9 % contre -10,6 % le mois dernier.

Enfin, pour les entreprises exerçant une activité immobilière, l'encours des crédits mobilisés s'élevait en juillet à 350,6 milliards d'euros soit un TC de +5,0 % sur un an contre +6,0 % en juillet.

La majorité des secteurs d'activités concernés par ce recul

D'une manière générale, la majorité des secteurs d'activités, toutes tailles d'entreprises confondues, sont concernés par ce ralentissement de l'encours des crédits mobilisés.

À noter toutefois une évolution plus importante de l'encours sur un an pour quatre secteurs :

  • les activités des sociétés Holding avec un TC annuel passant de -10,5 % en juin à -6,1 % en juillet ;
  • le secteur de l'agriculture, la sylviculture et la pêche, avec un TC annuel de 4,5 % en juin et de 5,1 % en juillet ;
  • la construction, avec un TC annuel de 5,6 % en juin et de 6,5 % en juillet ;
  • et enfin l'information et la communication, avec un TC annuel de -5,6 % en juin et de + 0,5 % en juillet.

Avec 339,0 milliards d'euros en juillet, les activités immobilières sont le secteur enregistrant le plus gros encours de crédits mobilisés devant les activités des sociétés Holding (78 milliards d'euros) et le commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles (76,3 milliards d'euros).

Article publié le jeudi 06 septembre 2012 à 17:09 - © Credixis 2017

Votre projet de crédit professionnel

Vous avez un projet de crédit professionnel ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "crédit professionnel" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Articles liés

Le surendettement gagne du terrain en France en 2009

Avec la crise, le nombre de ménages surendettés explose en 2009 en France. Les situations sont selon la Banque de France de plus en plus graves. Le trop plein de crédits reste souvent à l'origine du surendettement. Lire l'article

Le nombre de dossiers surendettement explose en mars

En mars 2009, la Banque de France a accusé réception de 21 747 nouveaux dossiers de surendettement au sein de son secrétariat des commissions départementales surendettement. Lire l'article

Surendettement : la Banque de France fait le point

Sur la base des données recensées en 2007, la Banque de France gestionnaire du Fichier Central des Chèques (FCC) et du Fichier national des incidents de paiement des crédits aux particuliers (FICP) a dressé le portrait robot du surendetté type. Lire l'article