> > Les demandes de crédits des entreprises et des ménages ont diminué en août

Les demandes de crédits des entreprises et des ménages ont diminué en août

Selon les banques interrogées par la BdF, les demandes de crédits contractées par les entreprises et les ménages auraient de nouveau baissé en août. Pour les organismes bancaires, les critères d'octroi ne se sont pourtant pas durcis.

Les demandes de crédits des entreprises et des ménages ont diminué en août

Les demandes de crédits aux entreprises continuent de reculer

En baisse depuis le 2e trimestre 2011, le nombre de demandes de crédits faites par les entreprises aurait de nouveau diminué selon les banques interrogées par la Banque de France (BdF).

Au 1er trimestre, 19,2 % des organismes interrogés auraient ainsi observé un léger recul de la demande, et 6 % un recul plus important. Très visible pour les prêts contractés par les petites et moyennes entreprises (PME), cette tendance semble concerner dans des proportions similaires les grandes entreprises (GE).

Mensuellement parlant, les résultats ne sont pas plus positifs, puisqu'après avoir fortement reculé en avril, mai et juin, et dans une moindre mesure en juillet, le nombre de demandes continue de diminuer en août.

Ainsi 19,2 % des banques estiment que la demande « a diminué quelque peu » contre 17,2 % le mois précédent.

Concernant l'évolution des critères d'attribution, les banques notent ici une stabilité depuis le mois de mai 2012 après un léger durcissement (4,2 %) en avril. Selon l'enquête, les conditions se seraient même très légèrement assouplies au 1er trimestre (3 %) après s'être majoritairement durcies au quatrième trimestre 2011.

Baisse générale des crédits demandés par les ménages

Au sujet des crédits accordés aux ménages, alors que 2,1 % des établissements contactés par la BDF témoignent d'une très légère hausse de la demande de crédit à l'habitat, ils sont 24,4 % à constater une tendance inverse. En août, le solde des réponses tend ainsi très largement sur la baisse des demandes (-22,3).

À noter que cette baisse est observée depuis le troisième trimestre 2011. Au premier trimestre, 98,4 % des banques notent une baisse de ces demandes ; 76,9 % des établissements évoquant une baisse sensible.

Là encore, tout comme pour les entreprises, les banques affichent pour le mois d'aout une stabilité des critères d'octroi des crédits à l'habitat ; critères qui s'étaient légèrement durcis aux mois d'avril, mai et juin (pour près de 13,2 % des banques) ainsi qu'au premier trimestre 2012, mais de manière quasi anecdotique (seulement 0,3 % des banques).

Article publié le lundi 10 septembre 2012 à 17:09 - © Credixis 2017

Votre projet de rachat de crédits

Vous avez un projet de rachat de crédits ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "rachat de crédits" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Articles liés

Le surendettement gagne du terrain en France en 2009

Avec la crise, le nombre de ménages surendettés explose en 2009 en France. Les situations sont selon la Banque de France de plus en plus graves. Le trop plein de crédits reste souvent à l'origine du surendettement. Lire l'article

Le nombre de dossiers surendettement explose en mars

En mars 2009, la Banque de France a accusé réception de 21 747 nouveaux dossiers de surendettement au sein de son secrétariat des commissions départementales surendettement. Lire l'article

Surendettement : la Banque de France fait le point

Sur la base des données recensées en 2007, la Banque de France gestionnaire du Fichier Central des Chèques (FCC) et du Fichier national des incidents de paiement des crédits aux particuliers (FICP) a dressé le portrait robot du surendetté type. Lire l'article