> > Les banques françaises se renforcent à l'étranger

Les banques françaises se renforcent à l'étranger

En terme de crédits à la consommation, les banques française ne veulent rien lâcher à la crise. Alors que le crédit mutuel souhaite racheter une banque belge, la BNP Paribas s'est, elle, alliée avec une banque russe, le tout pour renforcer leurs offres.

Les banques françaises se renforcent à l'étranger

Le Crédit mutuel s'offre la Citibank Belgium

En place depuis une dizaine d'année en Belgique le groupe Crédit Mutuel Nord Europe (CMNE), via sa filiale locale BKCP souhaite ainsi élargir son portefeuille clients de quelques 500 000 âmes supplémentaires, ainsi que son panel d'offres.

D'après Jacques Favillier, membre du conseil d'administration de CMNE Belgium, "les économies d'échelle ne sont pas la raison de l'acquisition, il s'agit de synergies commerciales de développement". "Le but est de devenir un acteur de taille moyenne en capitalisant sur les forces respectives des deux banques et notamment sur celle de Citibank dans le crédit à la consommation" a t-il ajouté.

La transaction devrait coûter plusieurs centaines de millions d'euros et sera effective au printemps 2012.

Appartenant pour l'heure au géant américain Citigroup, la Citibank Belgium affiche un bilan de 3,1 milliards d'euros et représente 18 % des parts de marchés du crédit à la consommation belge.

Une co-entreprise pour BNP Paribas en Russie

Pour BNP Paribas, les crédits à la consommation à l'étranger sont également un marché dans lequel investir.

En Russie, le groupe français possède déjà 3,5 % des parts de marché  en terme de crédit à la consommation et 800 millions d'encours via sa marque au bonhomme vert, Cetelem.

En partenariat avec la banque russe Sberbank, la BNP Paribas créera une nouvelle filiale spécialisée dans le crédit à la consommation sur le lieu de vente. La nouvelle entité devrait être sur pied en juin 2012 et sera, selon l'accord déjà signé, détenu à 70 % par le groupe russe et à 30 % par le groupe français.

Au préalable BNP Paribas avait annoncé son intention d'abandonner en partie son activité de détail pour mieux se concentre sur le crédit à la consommation.

Article publié le lundi 02 janvier 2012 à 14:01 - © Credixis 2017

Articles liés

Surendettement : les relations banques-clients normalisées et améliorées

Un arrêté publié samedi au Journal Officiel (JO) vise a améliorer les relations entres les banques et les clients surendettés. Intégré à la réforme des crédits à la consommation, cet arrêté oblige les banques à "mieux s'occuper" des clients endettés. Lire l'article

Crédit à la consommation : la France ne craint pas de sanction de l'UE

Mis en demeure, le 23 novembre, pour non-retranscription d'une directive européenne, le gouvernement français ne craint pourtant pas de sanctions. Portant sur les conditions d'une concurence européenne des crédits à la consommation, la directive aurait du être totalement traduite depuis le 11 juin. Lire l'article

Crédits à la consommation : la France mise en demeure par l'Europe

Adoptée en 2008, la directive européenne relative aux crédits à la consommation devait être transposée en droit français depuis le 11 juin. La Comission européenne donne deux mois à la France mais également à 6 autres pays européens pour se mettre en règle. Lire l'article