> > Le remboursement des crédits immobiliers inquiète les Français

Le remboursement des crédits immobiliers inquiète les Français

Dans une enquête réalisée par Opinionway, le groupe Sofinco dresse un bilan du poids du logement dans les revenus des ménages. En moyenne, 616 euros soit 23 % des revenus y sont consacrés.

Le remboursement des crédits immobiliers inquiète les Français

23 % des revenus des ménages sont destinés au logement

Qu'il s'agisse de propriétaires ou locataires, les Français peinent de plus en plus à recouvrir leurs frais de logement.

Selon le baromètre du groupe Sofinco, les locataires dépensent en moyenne 520 euros par mois pour leur logement (loyer + crédit immobilier à rembourser). Au total, cela représente « plus du tiers (35 %) de leurs revenus pour se loger », précise ainsi l'étude.

Pour les propriétaires, cette participation s'élève à 780 euros par mois, soit 32 % des revenus pour les primo-accédants et 15 % pour les autres.

Ainsi en moyenne les ménages français dépensent un peu plus de 616 euros par mois dans leur logement (hors charges), ce qui équivaut à près de 23 % de leur revenu.

Les locataires plus inquiets que les propriétaires

Les ménages français laissent transparaitre une certaine inquiétude quant au paiement effectif de ces dépenses.

Selon l'enquête, 29 % des ménages éprouvent ainsi des difficultés financières à faire face à leurs loyers ou aux remboursements de leurs emprunts immobiliers. Une proportion qui dans le détail s'élève à 46 % pour les locataires contre seulement 18 % des propriétaires.

Pour faire face à ces difficultés, 46 % des Français envisagent ainsi « une évolution positive de leurs revenus (via un deuxième emploi, une demande d'augmentation ou la vente d'objets leur appartenant) ».

L'autre solution consiste en réduction des autres dépenses. Un impact qui est reporté :

  • sur les dépenses alimentaires pour 35 % des propriétaires et 53 % des locataires ;
  • sur les dépenses de santé pour 32 % des propriétaires et 56 % des locataires ;
  • sur les dépenses de loisirs pour 38 % des propriétaires et 66 % des locataires ;
  • sur les projets de vacances pour 43 % des propriétaires et 70 % des locataires ;
  • sur la capacité d'épargne pour 49 % des propriétaires et 71 % des locataires.

Les inquiétudes des ménages diffèrent également suivant s'ils sont propriétaires ou locataires.

Chez les propriétaires, les inquiétudes portent essentiellement sur le « montant du remboursement (40 %), ainsi que de la difficulté à vendre leur bien (26 %) ».

Du côté des locataires, le « principal obstacle » est pour 76 % d'entre eux le coût du loyer, tandis que 34 % émettent des craintes sur « les garanties demandées » et « l'absence de logements correspondant à leurs critères ».

 

L'étude de Sofinco, publiée ce jeudi 19 avril 2012, a été réalisée par l'institut de sondage Opinionway, sur un échantillon de 957 personnes, suivant la méthode des quotas.

Article publié le vendredi 20 avril 2012 à 12:04 - © Credixis 2017

Articles liés

Une surtaxe pour les micro-logements trop chers

Jeudi dernier, le secrétaire d'État au logement, Benoist Apparu, a déclaré vouloir taxer les propriétaires proposant à la location des logements de moins de 13 m² à des prix exorbitants. Cette surtaxe pourrait ainsi être intégré dans la loi de finances 2012. Lire l'article

Immobilier: les logements anciens de plus en plus en chers

Selon les données provisoires corrigées des variations saisonnières (CVS) de l'Insee et des notaires de France, les prix des logements anciens ont augmenté de 2,5 % au troisième trimestre. Sur un an, la hausse des prix est enregistré à + 8,6%. Lire l'article

Crédit immobilier : taux stables en novembre 2010 ?

Les taux de crédits immobiliers sont au plus bas. Enregistrés en moyenne à 3,26% début novembre, l'Observatoire Crédit Logement/CSA (organisme de caution de crédits immobiliers) prévoit une stabilité jusqu'au printemps prochain. Lire l'article