> > La filiale bancaire de Renault se met au livret d'épargne

La filiale bancaire de Renault se met au livret d'épargne

Dans la course éternelle aux financements, les constructeurs automobiles se lancent de plus en plus dans l'activité bancaire. Depuis Ce vendredi 17 février, RCI Banque, la filiale bancaire du groupe Renault propose un livret d'épargne en ligne.

La filiale bancaire de Renault se met au livret d'épargne

Une épargne pour financer le crédit auto

De par sa filiale RCI Banque, le groupe Renault bénéfice d'une empreinte bancaire internationale plutôt importante. Dans son bilan 2011 et publié le 17 février dernier, RCI banque annonce ainsi un "résultat avant impôts de 785,7 millions d'euros (+11,7 % par rapport à 2010) et des nouveaux financements, en hausse de +10,9 % à 11,1 milliards d'euros".

Dans les faits RCI Banque répond à deux objectifs intrinsèquement liés selon son président directeur général Dominique Thormann : "contribuer au développement des marques de l'Alliance Renault-Nissan en soutenant la croissance des ventes tout en garantissant une contribution financière élevée".

Ce vendredi 17 février, RCI s'est positionné comme un nouvel acteur du secteur bancaire en lançant son propre livret d'épargne en ligne baptisé Zesto. "Cet argent sera utilisé exclusivement dans le cadre du financement des crédits automobiles que nous accordons à nos clients particuliers et professionnels" indique M. Thormann sur le site du groupe.

Vers un financement indépendant

Déjà utilisé par les constructeurs allemands tels que Volkswagen, ce financement direct permet aux constructeurs de bénéficier d'une source de financement indépendante d'autres groupes et établissements bancaires.

En effet, comme le rappelle Le Figaro, citant Éric Delannoy du Cabinet Weave, "les filiales des constructeurs n'ont pas de ressources propres, car elles ne sont pas adossées à des grands groupes bancaires et elles doivent faire appel aux marchés pour se refinancer".

De plus et à l'instar des "grands groupes bancaires", ces filiales de financement, sont soumises aux dispositions de Bâle III, car bénéficient d'une licence bancaire et doivent, en conséquence, disposer de Fonds propres suffisants.

Via ce livret d'épargne, RCI banque pense pouvoir fiancer 10 % des encours d'ici 2015.

Article publié le lundi 20 février 2012 à 16:02 - © Credixis 2017

Articles liés

Les Français préfèrent épargner que dépenser

Alors que la crise se poursuit sur fond de montée en flèche du taux de chômage, les Français préfèrent engranger dans leurs bas de laine plutôt que de se lancer dans les grandes dépenses. Lire l'article

Assurance emprunteur : l'UFC-Que Choisir autorisée à parler de détournement

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir accusée en diffamation par 93 banques françaises suite à son article sur le « scandale » de l'assurance emprunteur a été confortée dans ses propos par le tribunal de grande instance de Paris le 23 septembre dernier. Lire l'article

Crédit : 2009, une année contrastée

Alors que l'année 2010 débute, l'heure est au bilan quant à l'année écoulée. Sur le terrain du crédit, 2009 restera marquée par une forte baisse des taux de prêts mais aussi par un net tassement des encours de production. Lire l'article