> > La croissance française à + 0,4 % en 2012 (INSEE)

La croissance française à + 0,4 % en 2012 (INSEE)

Dans sa note de conjoncture de juin 2012, l'INSEE est revenu sur ses prévisions de croissance et prévoit désormais une évolution du PIB français de +0,4 % pour l'année 2012. Le pouvoir d'achat devrait quant à lui diminuer.

La croissance française à + 0,4 % en 2012 (INSEE)

Une croissance faible

Si la récession n'est toujours pas à l'ordre du jour, les dernières prévisions économiques de l'institut national de la statistique (INSEE) ne sont pas non plus très optimistes.

Faisant état d'une tension générale élargie à toute la zone euro, l'INSEE table ainsi sur une croissance du Produit intérieur brut (PIB) positive, mais très faible pour l'année 2012 avec une progression de seulement + 0,4 % contre +1,6 % et +1,7 en 2010 et 2011.

Dans le détail, l'INSEE s'attend à une stabilisation du PIB au deuxième trimestre puis une orientation à la hausse, quoique minime, avec respectivement +0,1 % et +0,2 % au troisième et au quatrième trimestre.

« Les exportations accéléreraient quelque peu, sous l'effet du regain de croissance mondiale et de la dépréciation passée de l'euro. La demande intérieure repartirait également modérément » prédit ainsi l'Institut.

Dans ses dernières estimations, le gouvernement misait tout comme le Fonds monétaire international (FMI), sur une croissance à + 0,5 % ; l'organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) visait, elle, +0,6 %.

Un pouvoir d'achat en baisse

Concernant le pouvoir d'achat, les nouvelles prévisions sont plutôt pessimistes avec des attentes à -0,6 % pour l'année, les statisticiens estimant qu'en 2012, « le pouvoir d'achat reculerait de 0,3 % au premier semestre puis de 0,6 % au second semestre ».

Insidieusement liée à la croissance, créatrice d'emploi, le taux de chômage risque fort de battre de nouveaux records en France. « Du fait de la faiblesse de la croissance, le taux de chômage continuerait d'augmenter, atteignant 10,3 % en France au quatrième trimestre » annonce l'INSEE.

Article publié le jeudi 28 juin 2012 à 18:06 - © Credixis 2018

Articles liés

France : une croissance ralentie pour le deuxième trimestre

Dans sa première estimation trimestrielle, la Banque de France mise sur une croissance du PIB à + 0,5 %, soit un léger ralentissement par rapport au 1er trimestre, les dernières prévisions allant de + 0,7 % à + 0,8 % de janvier à mars 2011. Lire l'article

Le pouvoir d'achat des fonctionnaires remis en cause ?

Alors que l'inflation poursuit sa montée ( +0,8 % en mars), les dernières annonces du gouvernement font grincer les dents du fonctionnaires. Le ministre du budget a en effet confirmé, ce mardi, un nouveau gel du point d'indice de la fonction public en 2012. Lire l'article

PIB : La Banque de France vise une croissance à 0,8 % au 1er trimestre

Dans sa dernière enquête mensuelle de conjoncture, la Banque de France s'est montrée plus optimiste que l'Insee et Natixis en annonçant une croissance du PIB à 0,8 %. Cette prévision conforte les objectifs de l'État, qui vise une croissance à 2% fin 2011. Lire l'article