> > La baisse des prix dans l'immobilier va se poursuivre

La baisse des prix dans l'immobilier va se poursuivre

La flambée des prix dans l'immobilier a été frappée de point fouet par la crise. Pour l'année 2009, plusieurs études prévoient une baisse des prix de 7% environ.

La reprise pourrait intervenir en 2010. La crise financière a mis les holas sur les prix de l'immobilier. Après plusieurs années de flambée artificielle, le secteur de l'immobilier doit se faire une raison : les acquéreurs potentiels attendent des jours meilleurs. Du coup, le marché étant très calme, les prix se sont écroulés.

Pour 2009, la baisse des prix semble toutefois s'essouffler sous le double effet de la baisse des taux et du lancement du nouveau dispositif défiscalisant de la Loi Scellier en début d'année qui a reboosté les ventes dans le neuf. Plusieurs études publiées en juillet témoignent de ce léger mieux mais la baisse des prix dans l'immobilier se poursuit. La baisse des taux d'emprunt conséquente ces derniers  9 derniers mois s'essouffle et les acheteurs confrontés à des conditions incertaines du marché de l'emploi hésitent. La solvabilité des ménages reste donc en berne malgré un léger mieux (+2,5% au premier trimestre 2009).

Du coup, les économistes restent prudents. Ils prévoient pour 2009 un recul des prix de l'ordre de 7% dans l'ancien et de 5% dans le neuf porté par un recul global des ventes de l'ordre de 5% dans le neuf et de 20 à 25% dans l'ancien. Selon toutes vraisemblances, le marché de l'immobilier devrait attendre 2010 pour se redresser.... lentement. Les indicateurs ne sont pas pour l'instant suffisamment optimistes pour que les professionnels s'engagent dans un pronostic positif mais il semble toutefois qu'avec une baisse cumulée de l'ordre de 17% en 2008-2009, les conditions pourraient être réunies pour une légère reprise du marché. Cette reprise dépendra en grande partie de l'amélioration graduelle des conditions économiques françaises et étrangères.

Article publié le dimanche 30 août 2009 à 15:08 - © Credixis 2019

Articles liés

Face à la crise pas de hausse d'impôt selon François Fillon

La croissance de la France est en berne au premier trimestre 2009. Selon Christine Lagarde, la ministre de l'Economie interrogée sur Canal + jeudi 14 mai, les prochains chiffres de l'Insee seront « mauvais ». Lire l'article

Prêt relais : Fillon rallonge de 2 ans l'exonération des plus values

En quelques mois de crise, le marché de l'immobilier a connu bien des déboires : Hausse des taux de crédits, baisse des prix de vente de l'immobilier, attentisme des acheteurs potentiels, hésitation des propriétaires à acheter avant de vendre... Lire l'article

En mars, les taux de crédits immobiliers en dessous de 4,50%

Alors que la crise s'installe et que les prix de l'immobilier enregistrent une nette baisse, les banques ont décidé de réagir. Lire l'article