> > Investissement : Unibail-Rodamco est prêt pour 2012

Investissement : Unibail-Rodamco est prêt pour 2012

Ce mercredi 1er février, Unibail-Rodamco, le leader de l'immobilier commercial en Europe a présenté un bilan 2011 positif. Pour 2012, le groupe "anticipe une croissance du résultat net récurrent par action d'environ +4 %".

Investissement : Unibail-Rodamco est prêt pour 2012

Un investissement préférentiel sur les gros centres commerciaux

Spécialisé dans l"investissement immobilier commercial, Unibail-Rodamco a, depuis 2007, date de fusion des deux groupes, recentré ses objectifs sur les "espaces exceptionnels de commerces, de bureaux et de congrès-expositions".

Selon Guillaume Poitrinal, président du directoire du groupe, Unibail-Rodamco possède désormais "74 centres commerciaux contre 240 en 2007". Une stratégie qui s'avère payante puisque, malgré la crise, le bilan 2011 s'avère globalement positif.

Une hausse de 4,6 % des loyers nets

Témoins de la bonne orientation du groupe, les "chiffres d'affaires des locataires des centres commerciaux du groupe ont augmenté de +2,7 % au cours de l'année" précise le communiqué.

À titre de comparaison, les indices de consommation nationaux, portant sur l'ensemble des centres commerciaux étaient en baisse de 0,8 % fin novembre 2011, alors que le CA des locataires du groupe augmentait lui de 2,8 %.

Pour Guillaume Poitrinal, "plus que jamais, les meilleures enseignes marquent leur préférence pour les centres commerciaux d'Unibail-Rodamco, qui leur donnent accès à une fréquentation élevée dans les bonnes zones de chalandise".

Ces bons résultats ont en effet permis au groupe d'enregistrer une croissance soutenue de ses loyers nets de + 4,6 % à périmètre constant. Selon le communiqué du groupe, "l'augmentation des loyers sur les renouvellements ou les relocations s'établit à +19,4 %, supérieure à celle de de 2010 (+18,3 %)".

Le groupe reste leader sur l'immobilier commercial européen

Dans son exercice 2011, Unibail-Rodamco se présente encore une fois comme le n°1 de son secteur en Europe, avec notamment un portefeuille immobilier d'une valeur de 25,9 milliards d'euros.

Première entreprise du CAC 40 à avoir adopté le statut de société européenne, le groupe présente des actifs en hausse pour 2011, avec un actif net réévalué par action de 130, 70 euros (réévaluation EPRA triple net), et 143,10 euros (réévaluation de continuation), soit une hausse respective de +4,9 % et + 4,8 % par rapport à 2010.

Le résultat net récurrent par action diminue de 2,6 % par rapport à 2010, s'établissant à 9,03 euros à la fin 2011. Le ratio d'endettement reste lui inchangé à 37 %.

Une stratégie poursuivie en 2012

Reposant "sur des fondamentaux solides : une vacance faible, des taux d'effort limités, des loyers en hausse et un coût de la dette contenu", le groupe compte poursuivre sa stratégie développement, d'investissement et de gestion en 2012 et se montre relativement confiant anticipant ainsi "une croissance du résultat net récurrent par action d'environ +4 % en 2012".

Pour la période 2013-2015, les objectifs de croissance annuelle sont également prévus à la hausse, "+5 % à +7 % en moyenne sur la période". Cependant, ces résultats dépendront "fortement de la résolution de la crise économique" prévient le groupe.

Article publié le jeudi 02 février 2012 à 11:02 - © Credixis 2017

Articles liés

Prix de l'immobilier : la hausse ne devrait pas se généraliser

Alors que les taux d'emprunts immobiliers s'effondrent et que le nombre des transactions enregistré repart à la hausse, les vendeurs sont tentés de donner un coup de pouce au prix de leurs biens ! Lire l'article

Rachat de crédit : la loi de réforme change la donne

Depuis le 1e septembre 2010, et conformément à ce que prévoyait la loi portant réforme sur le crédit à la consommation, le rachat de crédit immobilier hypothécaire est soumis à une nouvelle réglementation. Explications. Lire l'article

L'étiquette énergie sur l'immobilier promet un vrai séisme chez les propriétaires !

Conformément aux décisions du Grenelle de l'environnement, en janvier 2011, toutes les annonces de mise en vente ou de mise en location d'un bien immobilier devront être assorties d'une étiquette énergie. Quelles conséquences ? Explications. Lire l'article