> > Immobilier : une baisse des prix qui pourrait se poursuivre en 2012

Immobilier : une baisse des prix qui pourrait se poursuivre en 2012

Constatant une baisse de prix de l'immobilier en France fin 2011, Century 21 s'est prononcé dans sa dernière note de conjoncture sur une hausse minorée en 2012. Pour la FNAIM, la tendance devrait être à la baisse.

Immobilier : une baisse des prix qui pourrait se poursuivre en 2012

Une année 2011 record

Pour le réseau d'agences immobilières Century 21 (900 agences), l'année 2011 aura battu des records en terme de prix des logements. Sur l'ensemble de l'année, le réseau enregistre ainsi sur l'ensemble du territoire français une hausse de 6 % des tarifs. En moyenne le prix du mètre carré serait ainsi de 2 690 euros.

Les appartements ont été le plus touchés par cette hausse (+8,3 %), le marché des maisons a pour sa part augmenté de 3,5 % précise le bilan annuel du groupe.

Dans le détail, le deuxième semestre aurait été un peu plus favorable aux acheteurs que le premier, avec une baisse de 2,2 % constatée entre les deux périodes.

Une évolution notable puisque les prix du marché n'ont cessé d'augmenter depuis 2008 d'après Century 21.

Du mieux pour 2012

Se montrant moins optimiste que les autres acteurs du marché, Century 21 s'attend à une nouvelle augmentation des prix du marché pour l'année 2012. Une hausse qui serait néanmoins ralentie par rapport à l'année précédente.

Pour la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim) regroupant près de 12 000 agences, l'année 2012 devrait être synonyme de baisse, le syndicat professionnel s'avance même sur une diminution de presque 5 % des tarifs.

"Les prix vont baisser notamment car les taux d'intérêt des crédits immobiliers risquent d'augmenter de 100 points de base cette année et les banques pourraient réduire la durée des prêts, la ramenant de 17,8 à 17 années en moyenne" explique d'ailleurs le président de la FNAIM, René Pallincourt, dans les pages du Figaro.

D'après le quotidien d'autres réseaux se positionneraient  sur une baisse, comme le réseau Orpi (1200 agences) ou encore le réseau Guy Hoquet, fort de 500 agences et qui prévoit un recul "compris entre 5 et 10 %", "dans les villes moyennes éloignées de grandes agglomérations".

Article publié le mercredi 04 janvier 2012 à 12:01 - © Credixis 2017

Articles liés

Prix de l'immobilier : la hausse ne devrait pas se généraliser

Alors que les taux d'emprunts immobiliers s'effondrent et que le nombre des transactions enregistré repart à la hausse, les vendeurs sont tentés de donner un coup de pouce au prix de leurs biens ! Lire l'article

Les prix de l'immobilier de nouveau orientés à la hausse

Même si la crise inquiète toujours, la confiance revient dans l'immobilier comme l'attestent les mesures du dernier baromètre du groupe de Particulier à Particulier PAP, le site seloger.com et les réseaux d'agences Laforêt et Fnaim. Lire l'article

Prix de l'immobilier : l'ancien accuse une baisse record en 2009

La flambée des prix de l'immobilier du début des années 2000 n'est plus qu'un lointain souvenir. Selon les chiffres publiés par les notaires, 2009 restera l'année d'une baisse record des prix et des volumes de transactions. Lire l'article