> > Immobilier : les taux de crédits et les prix augmentent au mois de mars

Immobilier : les taux de crédits et les prix augmentent au mois de mars

La tendance à la hausse se poursuit pour le secteur Immobilier. Tandis qu'Empruntis annonce une nouvelle augmentation des taux fixes de crédit, le journal spécialisé, de particulier à particulier, constate une augmentation des prix de vente dans grandes villes.

Les taux fixes toujours en hausse

Avec une augmentation de près de 0,05 points par rapport à la mi-février, les taux fixes des crédits immobiliers continuent leur lente remontée. Ainsi, début mars, les taux fixes étaient en moyenne à:

  • 3,90 % pour les prêts sur 15 ans et à 3,55 % pour les meilleurs dossiers ;
  • 4,10 % pour les prêts sur 20 ans et à 3,75 % pour les meilleurs dossiers ;
  • 4,30 % pour les prêts sur 25 ans.

Pour les taux variables, en légère baisse, le courtier en ligne estime que que l'écart avec les taux fixes, "reste encore insuffisant, (...)  pour rendre ce type de taux intéressant". À la mi-mars, les taux proposés pour ces crédits étaient en moyenne de 3,15 % pour les crédits sur 15 ans et à 3,30 % pour les prêts sur 20 ans.

Les prix immobiliers continuent leur progression

Sur sont site pap.fr, le quotidien de particulier à particulier, spécialisé dans la transaction immobilière constate,  pour le mois de février, une hausse des prix des appartements dans les huit plus grandes villes de la métropole : Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Paris et Toulouse. La hausse enregistrée concerne aussi bien les appartements que les maisons.

Pour les appartements, les prix à la vente ont augmentés de :

  • 0,33 % sur un mois ;
  • 0,52 % depuis le 1er janvier ;
  • 0,96 % sur les 3 derniers mois ;
  • et de 5,02 % sur un an.

La hausse générale a été beaucoup plus forte pour les maison avec une augmentation à :

  • + 0,52 % sur un mois ;
  • + 1,39 % depuis le 1er janvier ;
  • + 1,63 % sur les 3 derniers mois ;
  • et + 12,17 % sur un an.

Une accélération des hausses attendue

Bien qu'annoncée depuis plusieurs mois la hausse des taux de crédit devrait être beaucoup plus forte que prévue au vu des dernières déclaration de la Banque centrale européenne (BCE). Cette dernière évoqua récemment un recours plus que probable à une augmentation de son taux directeur. Les taux de crédits étant basés sur les taux des obligations assimilables du Trésor français (OAT), eux-mêmes basés sur le taux directeur de la BCE, une accélération de cette hausse est à prévoir.

Selon les experts, les prix au logements devraient eux continuer leur progression dans les prochains mois.

Article publié le mercredi 16 mars 2011 à 14:03 - © Credixis 2017

Articles liés

Immobilier: les logements anciens de plus en plus en chers

Selon les données provisoires corrigées des variations saisonnières (CVS) de l'Insee et des notaires de France, les prix des logements anciens ont augmenté de 2,5 % au troisième trimestre. Sur un an, la hausse des prix est enregistré à + 8,6%. Lire l'article

Prix de l'immobilier : une envolée toute relative

S'il existe bel et bien une recrudescence des tarifs en matière d'habitation, celle-ci est à modérer selon les zones géographiques. C'est à Paris et à Lyon que l'on trouve les logements les plus chers. Lire l'article

Les prix de l'immobilier de nouveau orientés à la hausse

Même si la crise inquiète toujours, la confiance revient dans l'immobilier comme l'attestent les mesures du dernier baromètre du groupe de Particulier à Particulier PAP, le site seloger.com et les réseaux d'agences Laforêt et Fnaim. Lire l'article