> > Immobilier : les notaires moins pessimistes pour 2012

Immobilier : les notaires moins pessimistes pour 2012

Dans leur dernière note de conjoncture trimestrielle, les Notaires de France revoient leurs prévisions à la hausse quant à la santé du marché immobilier français. 2013 est en revanche placée sous le signe de la prudence.

Immobilier : les notaires moins pessimistes pour 2012

Une année 2012 en demi-teinte

Rassurés par des taux de crédits immobiliers encore très bas, les Notaires de France ont tranché, pour l'année 2012, un scénario relativement positif ou du moins, moins négatif que précédemment.

« Nous avions envisagé deux scénarios pour le reste de l'année 2012, l'un catastrophe, l'autre moins pessimiste. Nous retenons désormais ce dernier scénario : gris plutôt que noir », expliquent-ils dans leur dernière note de conjoncture.

Concernant les volumes de transactions, les notaires tablent sur un nouveau recul des ventes notamment dans l'ancien, aux alentours de 700 000 transactions. Cette baisse devrait essentiellement intervenir en région parisienne et dans les grandes métropoles dites dynamiques telles que Bordeaux, Lyon, Montpellier, Nice ou Toulouse.

« Cette moyenne cachera toutefois des différences substantielles suivant les territoires », préviennent les Notaires.

Sur les prix, aux vues de la tendance actuelle, une « hausse modérée est attendue en région parisienne. Néanmoins, un léger recul est possible sous la condition que les volumes de transactions reprennent.

En province, dans les grandes métropoles dynamiques la tendance devrait être inverse avec un recul des prix allant, “suivant les territoires” de 5 à 15 % pour les appartements anciens.

Pas de prévision pour 2013

Invoquant des “incertitudes économiques et législatives” trop grandes, les Notaires de France jouent la carte de la prudence en n'émettant aucune prévision pour 2013.

En raison de ces inconnues et d'un climat très perturbé tant à l'échelle nationale qu'internationale, l'office notarial a qualifié 2013 de “l'année de tous les dangers”.

Beaucoup d'éléments tendent à troubler davantage le marché, notamment l'ajout de nouvelles mesures fiscales et patrimoniales ou encore le décret d'encadrement des loyers.

Article publié le dimanche 29 juillet 2012 à 19:07 - © Credixis 2017

Articles liés

Logement : les notaires de France prévoient un ralentissement en 2012

Logement : les notaires de France prévoient un ralentissement en 2012 Dans leur dernière note de conjoncture publiée ce jeudi, les Notaires de France annoncent un net ralentissement de l'activité immobilière en 2012. Les premiers bilans pour 2011 vont d'ailleurs dans ce sens. Lire l'article

Les plans de rigueur feront baisser les prix de l'immobilier en 2012

Les plans de rigueur feront baisser les prix de l'immobilier en 2012 Ce qui pourrait apparaître en premier lieu comme une bonne nouvelle n'en est pas vraiment une. Fortement touché par des réformes d'austérité, le marché immobilier devrait voir ses prix descendre en 2012....ainsi que le nombre de ventes et demandes. Lire l'article

L'Immobilier parisien bientôt plus abordable ?

L'Immobilier parisien bientôt plus abordable ? Déjà soulevée le mois dernier, la question d'une baisse des prix à Paris dans l'immobilier ancien semble de plus en plus se préciser à Paris. Pour les Notaires de France, une telle diminution est à prévoir dans les mois qui viennent. Lire l'article