> > Immobilier : le marché du neuf s'est rétracté en février

Immobilier : le marché du neuf s'est rétracté en février

Selon les dernières données du ministère du Logement, le nombre de mises en chantier, bien que toujours positif, a très nettement ralenti en février 2012 par rapport aux mois précédents. par ailleurs le nombre de permis de construire délivrés affiche un léger repli.

Immobilier : le marché du neuf s'est rétracté en février

Une baisse du nombre de permis de construire délivrés

Le marché de l'immobilier neuf semble sur une mauvaise pente aux vues des donnes publiées ce mardi par le ministère du Logement.

D'après le ministère, près de 40 000 autorisations ont ainsi été délivrées entre décembre 2011 et février 2012, soit une baisse de 1,2 % par rapport aux trois mois précédents (de septembre à novembre 2011).

À titre de comparaison, pour la période allant de novembre 2011 à janvier 2012, la baisse enregistrée par rapport aux trois mois précédents (d'août à octobre 2011), était nettement moindre, s'établissant à -0,3 %.

Sur 12 mois, près de 534 000 permis de construire ont été validés soit une hausse de 13,4 % par rapport au mois de mars 2011. Le nombre d'autorisations pour des constructions neuves est estimé aux alentours de 465 000 (+12,6 %). Là encore on observe un ralentissement par rapport aux résultats annuels enregistrés en janvier 2011, en hausse de 15,1 %.

Dans le détail, le nombre de permis destiné aux constructions collectives neuves est en hausse de 30,3 % alors que les constructions individuelles affichent un recul de 1,2 %.

Un net ralentissement des mises en chantier

Concernant les mises en chantier, les données présentées par le ministère ne sont pas non plus très rassurantes.

Pour la période allant de décembre 2011 à février 2012, près de 29 000 mises en chantier ont été enregistrées, soit une hausse de 3,7 % par rapport au trimestre précédent.

Le mois dernier, sur la période novembre 2011- janvier 2012, le gouvernement enregistrait une hausse trimestrielle de 8,4 %.

En résultats annuels le nombre de mise en chantier est en hausse de 9,6 % (411 000). Une augmentation quasi similaire est observée pour les seuls logements neufs avec 367 000 débuts de travaux soit une hausse de 9,3 %.

Ici, le ralentissement est des plus flagrants puisqu'en janvier dernier et sur un an, le nombre de mises en chantier était en hausse de 19,7 %.

Concernant ces logements neufs, le collectif semble largement privilégié à l'individuel avec des hausses respectives de 20,6 % et 0,7 % de mises en chantier.

Les élections et la fin du Scellier responsables

Pour les spécialistes, deux raisons majeures expliquent cet affaissement du marché.

En premier lieu la suppression progressive du dispositif Scellier, tend à décourager les promoteurs ou investisseurs les moins téméraires. En un an, les avantages fiscaux du dispositif ont été tronqués de 09 points et affichent désormais un taux de 13 %.

L'autre raison se veut politique puisque liée aux élections présidentielles à venir. Aux vues du grand nombre de réformes ou propositions de réformes immobilières et fiscales misent par les différents candidats, les potentiels acteurs immobiliers préfèrent attendre les résultats avant de lancer leurs projets.

Article publié le mercredi 28 mars 2012 à 16:03 - © Credixis 2017

Articles liés

En 2013, tous les logements neufs devront être certifiés BBC

En 2013, tous les logements neufs devront être certifiés BBC Interviewé par l'association des journalistes de la construction (AJC) en fin de semaine dernière, le secrétaire d'État au logement, Benoist Apparu, est revenu sur les objectifs du gouvernement en termes de politique du logement en France. Lire l'article

Logements neufs : l'offre continue d'augmenter mais décélère

Après une belle hausse enregistrée en avril, le nombre de mises en chantier et de permis de construire délivrés a continué d'augmenter en mai. Malgré un très net ralentissement ce mois de mai, les spécialistes se veulent confiant pour l'ensemble de l'année 2011. Lire l'article

Logement neuf : hausse des constructions mais baisse des demandes

Mauvaise période pour les promoteurs, malgré une légère hausse des demandes de logement à but locatif, l'investissement dans les logements neufs a fortement chuté au mois d'avril. En parallèle, le nombre de mises en chantier a augmenté au 1er trimestre. Lire l'article