> > Immobilier : le marché du neuf au plus bas en 2013

Immobilier : le marché du neuf au plus bas en 2013

Le promoteur immobilier Nexity annonce une année 2013 très dure pour le marché résidentiel ainsi qu'une baisse des mises en chantier dès 2012. Sur 2011, le promoteur avance par ailleurs une hausse de 8,5 % des prix de logements neufs.

Immobilier : le marché du neuf au plus bas en 2013

Les réservations de logements neuf en baisse de 20 % en 2012

Après une année 2011 particulièrement faste, le promoteur immobilier Nexity s'attend à une large dégradation du marché du neuf. Selon le groupe, le "creux" pour le marché résidentiel devrait atteindre son paroxysme en 2013.

D'un avis commun, les promoteurs tablent sur une baisse des réservations de logements neufs de l'ordre de 20 à 30 % dès cette année 2012.

Le président de Nexity, Alain Dinin a ainsi dénoncé un effet de la crise économique, lié à des une action gouvernementale inadéquate voire absente.

Cette année, seules 375 000 mises en chantier sont prévues et devraient être suivies d'une nouvelle diminution à 330 000 en 2013.

Ce déclarant néanmoins "assez serein pour 2012", M. Dini s'est dit préoccupé "pour 2013 où cela devrait être le plus bas niveau de mises en chantier des 20 dernières années". Selon lui, "il faudrait construire 500.000 logements par an pour répondre aux besoins, ce qui implique 140 000 à 160 000 ventes annuelles par les promoteurs ".

Une année 2011 assez faste

Avec 421 000 mises en chantier, l'année 2011 s'est avérée être une année assez positive pour le marché de l'immobilier neuf.

Selon Nexity et aux vues des résultats annuels, "l'année 2011 a été une très belle année avec un peu plus de 14 000 ventes de lots, dont 11 400 logements neufs, et un taux de marge opérationnelle courante de 8,1 %, hors opération Nexity Demain".

Le groupe note néanmoins une large augmentation des prix de logements neufs, de +8,5 % en un an, malgré une baisse enregistrée pour les deux premiers semestres 2011.

Article publié le vendredi 24 février 2012 à 16:02 - © Credixis 2017

Articles liés

Immobilier : une baisse des prix qui pourrait se poursuivre en 2012

Immobilier : une baisse des prix qui pourrait se poursuivre en 2012 Constatant une baisse de prix de l'immobilier en France fin 2011, Century 21 s'est prononcé dans sa dernière note de conjoncture sur une hausse minorée en 2012. Pour la FNAIM, la tendance devrait être à la baisse. Lire l'article

Les plans de rigueur feront baisser les prix de l'immobilier en 2012

Les plans de rigueur feront baisser les prix de l'immobilier en 2012 Ce qui pourrait apparaître en premier lieu comme une bonne nouvelle n'en est pas vraiment une. Fortement touché par des réformes d'austérité, le marché immobilier devrait voir ses prix descendre en 2012....ainsi que le nombre de ventes et demandes. Lire l'article

Logement neuf : hausse des constructions mais baisse des demandes

Mauvaise période pour les promoteurs, malgré une légère hausse des demandes de logement à but locatif, l'investissement dans les logements neufs a fortement chuté au mois d'avril. En parallèle, le nombre de mises en chantier a augmenté au 1er trimestre. Lire l'article