> > Immobilier : l'ILC et l'ILAT en hausse au quatrième trimestre 2011

Immobilier : l'ILC et l'ILAT en hausse au quatrième trimestre 2011

Les indices des loyers commerciaux et des activités tertiaires (ILC et ILAT) ont continué leur progression au quatrième trimestre 2011(+3,25 %), selon le dernier bilan de l'INSEE. Les sociétés de placement immobilier affichent, en parallèle, une collecte positive.

Immobilier : l'ILC et l'ILAT en hausse au quatrième trimestre 2011

Les indices de loyers et de construction encore en hausse

Depuis le quatrième trimestre 2011, les différents indices de loyers et de construction n'en finissent plus d'augmenter.

D'après l'institut national de la statistique (INSEE), l'Indice des loyers des activités tertiaires (ILAT) a ainsi augmenté de 3,25 % au quatrième trimestre 2011 et sur un an, s'établissant ainsi à 104,60. À titre de comparaison, cet indice était estimé à 99,76 au quatrième trimestre 2009, son niveau le plus bas mesuré à ce jour.

L'INSEE note une croissance similaire pour l'indice des loyers commerciaux (ILC) de +3,26 % sur un an au quatrième trimestre 2011, à 106,28. En 2009, pour la même période, l'ILC était de 101,07.


Pour mémoire, ces indices servent de référence pour fixer le montant de loyers de locaux à usage professionnel. Ils remplacent l'indice du coût de la construction (ICC) dans les calculs de réévaluation de ces loyers, depuis 2008 pour l'ILC et depuis 2011 pour l'ILAT.

À noter que l'ICC a augmenté de 6,85 % au quatrième trimestre 2011 et sur un an, s'établissant ainsi à 1638 contre 1507 au quatrième trimestre 2009.

Un bilan 2011 très positif pour l'ASPIM

Représentant les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), l'association française des sociétés de placement immobilier (ASPIM) a présenté récemment un bilan largement positif pour l'épargne immobilière en 2011.

Évoquant un "record historique", l'ASPIM note ainsi une collecte nette des SCPI de 2,79 milliards d'euros en 2011.

"Au 31 décembre 2011, la capitalisation des SCPI, en progression de 11,3 % sur un an, se rapproche de la barre symbolique des 25 milliards d'euros" précise par ailleurs le communiqué de l'association.

Sur ces produits, le délégué général de l'ASPIM, Arnaud Dewachter, déclare ainsi que "les conditions sont réunies pour maintenir la confiance des particuliers pourtant devenus dubitatifs sur les placements en général".

Article publié le mercredi 11 avril 2012 à 11:04 - © Credixis 2017

Articles liés

Consommation : le moral des français reste faible

D'après les données de l'Insee, les ménages français restent pessimistes quant à l'évolution de leur pouvoir d'achat, et du marché de l'emploi. Face au spectre de l'inflation et du chômage, les français consomment avec modération. Lire l'article

France : hausse de la consommation de 2,8 % en novembre

D'après les données de l'Insee publiées jeudi, la consommation des ménages en produits facturés a augmenté de 2,8 % en novembre. Au mois d'octobre, elle avait diminué de 0,6 %. Pour le gouvernement, il s'agit d'un niveau "historiquement élevé". Lire l'article

Crédits à la consommation : le crédit renouvelable réformé

Le 1er mai 2011 trois nouvelles dispositions de la loi Lagarde sur la réforme du crédit à la consommation rentreront en vigueur. Cette fois-ci c'est le crédit renouvelable (ou revolving) qui est visé. Ainsi, un encadrement plus strict de ce crédit sera imposé aux vendeurs. Lire l'article