> > Immobilier ancien : une nouvelle hausse des prix à Paris

Immobilier ancien : une nouvelle hausse des prix à Paris

Constatant une certaine stabilisation des prix de l'immobilier ancien en Île-de-France, les notaires de France notent cependant une nouvelle hausse des prix à Paris pour la période de février à avril. Un net ralentissement des ventes est mis en cause.

Immobilier ancien : une nouvelle hausse des prix à Paris

Une légère hausse des prix à Paris

Alors qu'un repli des prix des ventes était enfin annoncé sur la capitale, la Chambre des Notaires de Paris-Ile-de-France a constaté ces derniers jours une tendance inverse.

Concernant les appartements anciens, la chambre des notaires révèle ainsi une hausse de 1,5 % des prix sur un mois ( par rapport à la période, janvier-février-mars, « le nombre de ventes et les indices de prix [étant] calculés sur 3 mois ») avec un mètre carré atteignant en moyenne 8380 euros soit quasiment le niveau constaté en novembre 2011.

Sur un an, les prix des appartements anciens ont augmenté de 6,8 % dans la capitale.


Au niveau régional, les notaires notent une « stagnation » des prix sur le mois. En revanche sur un an, les prix des logements anciens ont augmenté en moyenne de 4,8 %. Avec une hausse de 3,3 % pour les maisons et 5,5 % pour les appartements.

Un très net recul des ventes

Évoquant un mois de janvier « hors-norme dynamisé par la réforme sur l'imposition des plus-values immobilière », la Chambre des Notaires constate un très net recul des volumes de ventes, tant au niveau régional que local.

Sur Paris, les ventes d'appartements anciens ont ainsi reculé de 25 % en un an. Les notaires constatant même un recul de « 42 % par rapport à la période de référence 1999-2007 ».

En Ile-de-France, l'ensemble du marché ancien est concerné. Sur un an, 21 % d'appartements et 18 % de maisons en moins ont été vendus. Avec 26 400 logements vendus entre février et avril 2012, le marché de l'immobilier ancien francilien affiche un recul de 20 % par rapport à 2011, « et un recul de 28 % par rapport à la même période de 1999 à 2007 ».

Sur l'évolution du marché, les Notaires ne sont guère optimistes, estimant « d'après les premiers éléments en [leur] possession » que « cette tendance se serait largement prolongée en mai 2012 ».

Article publié le vendredi 29 juin 2012 à 12:06 - © Credixis 2017

Articles liés

L'Immobilier parisien bientôt plus abordable ?

L'Immobilier parisien bientôt plus abordable ? Déjà soulevée le mois dernier, la question d'une baisse des prix à Paris dans l'immobilier ancien semble de plus en plus se préciser à Paris. Pour les Notaires de France, une telle diminution est à prévoir dans les mois qui viennent. Lire l'article

Immobilier ancien : vers une baisse des prix à Paris ?

Immobilier ancien : vers une baisse des prix à Paris ? En hausse de 22,5 % au deuxième trimestre, le prix des appartements parisiens ne cessent de détoner avec la tendance générale. Pour les notaires, les prix de l'immobilier ancien devraient néanmoins diminuer d'ici la fin de l'année. Lire l'article

Prix de l'immobilier : Paris flambe !

Selon un récent communiqué publié par la Chambre des Notaires de Paris, les prix de l'immobilier dans la capitale atteignent des sommets. Entre surévaluation des vendeurs et rareté de l'offre, les acquéreurs potentiels déchantent ! Lire l'article