> > France : l'inflation repart à la hausse en février

France : l'inflation repart à la hausse en février

Après une légère baisse au mois de janvier, l'indice des prix à la consommation (IPC) aurait augmenté de 0,5 % au mois de février selon l'Insee. Une hausse due essentiellement au secteur de l'énergie et des services.

Une inflation ralentie

Malgré la hausse de 0,5 % enregistrée en février par l'institut national de la statistique et des études économiques (Insee), la hausse généralisée de l'inflation semble se ralentir sur l"ensemble de l'année. Au mois de janvier, l'IPC diminuait ainsi de 0,2 % portant une inflation sur an à + 1,8%. Les dernières données fournies par l'Insee, ramène au, mois de février, l'évolution de l'inflation annuelle à + 1,7%.

Le secteur énergétique principal facteur d'inflation

D'après l'Insee, "la hausse des prix au mois de février provient essentiellement de l'accroissement des prix des produits pétroliers et de ceux des services dus à des augmentations saisonnières ou tarifaires, tandis que les prix des produits manufacturés sont stables".

Ainsi, en février, les prix de l'énergie ont augmenté de 1,1 % contre 3,7 % au mois de janvier. Au total, les prix du secteur ont grimpés de  15 % sur un an. Dans le détail, les prix des carburants augmentent de 1,4 % au dernier mois soit 17,3 % sur un an, tandis l'augmentation des prix des combustibles liquides se situe à 3,9% sur un mois et 29,4 % sur douze mois.

Autre "secteur" responsable de la hausse de l'inflation, les services augment de 0,7 % leurs services sur le dernier mois (+1,6 %) sur un an.

Les produis alimentaires ne sont pas en reste avec une hausse globale de 0,3 % en février, les produits frais étant enregistrés à +1,3 %. Les produits manufacturés restent eux effectivement stables, s'offrant même une diminution de 0,9% sur un an.

Une hausse des prix surveillée

À l'occasion du sommet européen, le président de l'Eurogroupe,  le luxembourgeois Jean-Claude Juncker, a déclaré "surveiller l'évolution de l'inflation de très près".  La hausse jugée "considérable" en zone euro, ayant un effet immédiat quant aux habitudes et comportements de consommation.  Pour M Juncker, une surveillance précise doit être mise en place afin d'éviter au maximum "des tensions inflationnistes généralisées à moyen terme".

Selon les différents experts, la hausse en France devrait se poursuivre et s'accélérer les prochains mois, pour atteindre, selon les données et le contexte actuel, "2 % en septembre 2011".

Article publié le mardi 15 mars 2011 à 15:03 - © Credixis 2017

Articles liés

Consommation : le moral des français reste faible

D'après les données de l'Insee, les ménages français restent pessimistes quant à l'évolution de leur pouvoir d'achat, et du marché de l'emploi. Face au spectre de l'inflation et du chômage, les français consomment avec modération. Lire l'article

IPC : L'inflation en léger recul (-0,2 %) en janvier

D'après les derniers chiffres de l'Insee publiés ce mercredi, l'indice des prix à la consommation (IPC) en France aurait reculé de 0,2 % en janvier. Pour les experts, il ne s'agirait que d'une accalmie, une hausse de l'inflation étant à prévoir prochainement. Lire l'article

Inflation : légère hausse des prix à la consommation en novembre

En enregistrant une hausse à 0,1 % par rapport au mois d'octobre, les prix à la consommation présentent une augmentation de 1,6 % sur un an, selon les dernières données de l'Insee. Lire l'article