> > Espagne : l'entrée en récession officialisée ce 30 avril

Espagne : l'entrée en récession officialisée ce 30 avril

Avec un PIB négatif sur les trois premiers mois de l'année, l'Espagne est entrée officiellement en récession ce lundi 30 avril. La semaine dernière, l'agence Standard and Poor's avait abaissé la note souveraine nationale de deux points.

Espagne : l'entrée en récession officialisée ce 30 avril

Le PIB espagnol en recul sur les trois premiers mois de l'année

Pour le deuxième trimestre consécutif, le produit intérieur brut (PIB) espagnol ponte à la baisse à -0,3 %, a indiqué ce lundi l'institut national des statistiques espagnol, l'INE.

De fait, le pays entre officiellement dans un état économique de récession. Selon l'INE, ces baisses du PIB seraient essentiellement dues à une très nette diminution de la consommation des ménages espagnols.

Cette entrée en récession était déjà annoncée par le ministre de l'Économie hispanique, Luis de Guindos.

Si cette diminution de 0,3 % du PIB porte sur les résultats trimestriels, les évolutions sur l'année ne sont guère plus rassurantes. Sur an, au premier trimestre 2012, l'économie nationale était ainsi à la baisse de 0,4 %, alors qu'elle était positive de 0,3 % au trimestre précédent.

Neuf banques dégradées par S&P

Sur un plan international, la situation économique de l'Espagne est des plus préoccupantes.

Alors qu'elle avait déjà abaissé de deux crans la note souveraine de l'Espagne, la portant ainsi à BBB+, l'agence de notation Standard and Poor's (S&P) a dégradé, ce lundi, la note de neufs banques dans le pays, traduisant ainsi une nette tension des marchés financiers.

« Nous percevons une hausse de la probabilité que l'État espagnol doive fournir un soutien budgétaire supplémentaire au secteur bancaire », s'est justifiée S&P, ajoutant qu'elle s'attendait à voir « la dette nette du gouvernement fédéral espagnol croître encore ».

Sont concernées par cette dégradation : BBVA, la Banca Civica, Banco Sabadell, Banesto, Bankinter, Barclays, Ibercaja , la Kutxabank et Santander.

Les dégradations les plus importantes portent sur la BBVA et Santander, les deux établissements les plus importants du secteur qui voient ainsi leurs notes diminuées de deux points. Désormais, Santander est noté A- et la BBVA, BBB+.

Article publié le lundi 30 avril 2012 à 17:04 - © Credixis 2018

Articles liés

Crédit immobilier : les banques vont-elles encore baisser les taux ?

Même s'ils offrent déjà des taux se situant à leur plus bas niveau depuis l'après-guerre (3,3 %), les organismes bancaires pourraient les diminuer davantage. Une hypothèse qu'ils nient tout de go. Lire l'article

La BCE maintient son taux de refinancement à 1 %

La Banque centrale européenne a décidé de ne pas modifier ses taux directeurs. Le plus essentiel d'entre eux persiste et signe, en s'établissant toujours à 1 %. Cela dure depuis mai 2009... Lire l'article

Le point sur la réforme de l'assurance prêt immobilier

Plus d'un mois après l'entrée en vigueur de la loi Lagarde, les avis sont partagés. Si les emprunteurs se disent satisfaits de sa mise en application, les banques font au contraire la moue. Lire l'article