> > Épargne : collecte nette positive pour l'assurance-vie en février

Épargne : collecte nette positive pour l'assurance-vie en février

La FFSA et le Gema ont enregistré, pour février 2012, une collecte nette positive de 300 millions d'euros pour les produits d'assurance-vie. Depuis août 2011, les collectes mensuelles enregistrées étaient négatives.

Épargne : collecte nette positive pour l'assurance-vie en février

Un encours de 1 378 milliards d'euros

Bien que présentant un encours bien supérieur à celui des livrets A et livrets de développement durable (LDD), les produits d'assurances-vie semblent sur le déclin.

Selon la fédération française des sociétés d'assurances (FFSA) et le groupement des entreprises mutuelles d'assurances (Gema) sur le mois de février 2012, la collecte nette enregistrée par les contrats d'assurance-vie s'élève à 300 millions d'euros.

Il s'agit de la première collecte nette positive depuis le mois de juillet 2011. Pour ce mois, la collecte nette était positive de 2,7 milliards d'euros. Entre-temps le produit aura perdu près de 11,6 milliards d'euros en 6 mois.

Des résultats positifs temporaires

Avec 10,2 milliards d'euros de cotisations collectées et 9,9 milliards d'euros de retraits ou prestations versées, la collecte nette enregistrée en février, si elle est positive n'en est pas plus rassurante. La FFSA invoque en effet une nouvelle diminution des cotisations sur un mois (- 14 %).

Dans les faits les résultats positifs seraient dus essentiellement à une diminution des retraits de 24 % entre février et janvier 2012. À noter que ces rachats ont augmenté de 21 % entre février 2011 et février 2012.

Un climat général apaisé

Pour les spécialistes, ce léger "sursaut" est à confirmer dans les mois à venir, mais témoigne néanmoins d'une certaine accalmie de conjoncture actuelle, notamment avec l'apaisement de la crise grecque qui aura conduit à une plus grande confiance des ménages français dans les organismes assureurs et dans le produit.

Dans le quotidien Les Echos, le président directeur général de BNP Paribas Cardif, Éric Lombard, estime ainsi "les gens sont moins inquiets". "Jusqu'ici, ils préféraient se désendetter et puiser dans leur épargne pour concrétiser leurs projets de vie" explique-t-il.

Ce dernier attend beaucoup des prochaines évolutions politiques nationales. Sur le court terme il prévoit ainsi de moins bons résultats. "Les différentes annonces des candidats à la présidentielle sur un alourdissement de la fiscalité risquent de fragiliser l'assurance-vie. Le mois de mars devrait être moins bon " ajoute-t-il dans le quotidien.

Article publié le lundi 26 mars 2012 à 12:03 - © Credixis 2017

Articles liés

Assurance-vie : nouvelle baisse des collectes en septembre

Assurance-vie : nouvelle baisse des collectes en septembre D'après les dernières données de l'AFA, le produit assurance-vie séduit de moins en moins les français. Au mois de septembre; une collecte nette négative (-1,8 Milliards d'euros) a même été enregistré. Lire l'article

Épargne : l'assurance-vie détenue par 62 % des français

Selon l'Insee, 24 millions de français détenaient un contrat d'assurance-vie en 2010. Mis à mal ces derniers mois par l'explosion du livret A, le produit représente essentiellement pour les ménages une réserve d'argent pour pallier aux imprévus. Lire l'article

Les livrets bancaires, un placement favorisé

De plus en plus utilisés par les français, les livrets d'épargne non réglementés sont et vont être de plus en plus proposés par les banques au vue de l'entrée en vigueur de nouvelles réglementations européennes. Lire l'article