> > Croissance : le climat des affaires refroidit les prévisions de la BdF

Croissance : le climat des affaires refroidit les prévisions de la BdF

Constatant une baisse générale du climat des affaires, la Banque de France est revenue sur ses prévisions quant à l'évolution de la croissance française au 2ème trimestre. Après une 1ère estimation à + 0,5 % la BdF se positionne désormais sur un chiffre de + 0,4 %.

L'indicateur du climat des affaires en baisse

Dans son enquête de conjoncture de mai publiée ce jeudi, la Banque de France (BdF) constate une dégradation générale du climat des affaires.

L'indicateur du climat des affaires dans les services est ainsi évalué à 100 soit une baisse de deux points par rapport au mois d'avril, Celui de l'industrie établi à 106 points le mois précèdent baisse de 3 points au mois de mai .

Un "tassement de l'activité" des services

Malgré un renforcement  de effectifs et une augmentation des prix, la Banque de France s'attend à un net ralentissement dans le secteurs,; Selon le rapport de la BDF, "les perspectives laissent augurer un tassement de l'activité".

Vers une "légère baisse de l'activité " industrielle

Dans l'étude susnommée, à l'exception de la production de produits alimentaires, l'activité industrielle est "en légère augmentation en mai". Dans le détail, l'enquête fait état dans le secteur de plusieurs ralentissement  notamment sur  la prise de nouvelles commandes et la progression des prix.

Le PIB en hausse de 0,4 % au 2ème trimestre

Rejoignant les prévisions de l'institut national de la statistique (INSEE), la Banque de France a ainsi revu ses prévisions à la baisse. Annonçant déjà  le 09 mai dernier un net ralentissement de l'évolution du produit intérieur brut (PIB) pour le 2ème trimestre (+0,5%), la BdF prévoit désormais une croissance à seulement +0,4 %.

Défiant les prévisions de tous les spécialistes, au 1er trimestre la croissance atteignit les 1 %. Pour le 2ème trimestre, les chiffres définitifs seront publiés courant août par l'INSEE.

Article publié le jeudi 09 juin 2011 à 15:06 - © Credixis 2017

Articles liés

PIB : la croissance à la hausse au premier trimestre

Les dernières données de l'INSEE publiées ce vendredi font état d'une hausse inattendue de la croissance économique au 1er trimestre 2011. Avec + 1 % l'évolution du PIB dépasse les prédictions les plus optimistes. Lire l'article

France : une croissance ralentie pour le deuxième trimestre

Dans sa première estimation trimestrielle, la Banque de France mise sur une croissance du PIB à + 0,5 %, soit un léger ralentissement par rapport au 1er trimestre, les dernières prévisions allant de + 0,7 % à + 0,8 % de janvier à mars 2011. Lire l'article

PIB : La Banque de France vise une croissance à 0,8 % au 1er trimestre

Dans sa dernière enquête mensuelle de conjoncture, la Banque de France s'est montrée plus optimiste que l'Insee et Natixis en annonçant une croissance du PIB à 0,8 %. Cette prévision conforte les objectifs de l'État, qui vise une croissance à 2% fin 2011. Lire l'article