> > Crise : la BCE n'apportera qu'une aide technique au FESF

Crise : la BCE n'apportera qu'une aide technique au FESF

Interrogé ce dimanche par le quotidien britannique The Financial Times, le président de la BCE, Mario Draghi a tenu à rappeler que la banque centrale n'apportera une aide que technique au FESF malgré toute l'importance et la nécessité d'un Fonds fort.

Crise : la BCE n'apportera qu'une aide technique au FESF

Un rôle de "Pare-feu" financier

Pour Mario Draghi, la solution financière ne doit pas provenir de la Banque centrale européenne (BCE) mais du fonds européen de stabilité financière (FESF), même en son état actuel.

"Il est prématuré et probablement faux de dire que le FESF est mort" a ainsi déclaré le président de la BCE au Financial Times, ajoutant que "si l'on pouvait montrer son utilité dans sa taille actuelle, ce serait un argument en faveur de son élargissement".

Au vu du risque annoncé de récession européenne,  Mario Draghi estime que la mise en place d'un "pare-feu financier" est nécessaire pour assure le marché, un rôle que pourrait jouer actuellement le FESF.

Pas d'action contraire aux accords et mandats européens

Bien que reconnaissant toute l'importance et la portée du Fonds européen dans le process de sortie de crise, la patron de la Banque centrale européenne a nié toute intervention d'ordre financière de la BCE vers le FESF.

Très fortement incitée par les marchés à apporter de nouvelles liquidités au Fonds européen, la BCE ne devrait pas céder à ces pressions et ce conformément aux règles européennes adoptées lors des derniers sommets européens.

Membre du conseil des gouverneurs de la BCE car président de la Banque centrale allemande, Jens Weidmann s'est fait l'écho de M. Draghi dans les pages des Echos "Je vais décevoir ceux qui ont des espoirs en ce sens. Nous voulons, par notre expertise technique, aider le FESF à remplir sa mission, un point c'est tout" a t -il ainsi déclaré, rappelant par la même occasion que "le FESF a des ressources placées sous l'entière responsabilité des pouvoirs publics".

Article publié le lundi 19 décembre 2011 à 16:12 - © Credixis 2018

Articles liés

Zone euro : des actions attendues par les banques

Zone euro : des actions attendues par les banques Dans un climat général tendu, plusieurs réunions européennes se sont tenues en ce début de semaine. Pour les banques nationales comme pour la BCE, il est désormais urgent de se lancer dans l'action. Le FESF devrait,lui, être fortifié d'ici la fin du mois. Lire l'article

BCE : les dettes espagnoles et italiennes rachetées

BCE : les dettes espagnoles et italiennes rachetées Sortant enfin de son silence et des non-dits, la BCE est intervenu sur les marchés secondaires espagnols et italiens, appelant parallèlement les deux pays à adopter des mesures drastiques. Une action jugée bien tardive par les économistes. Lire l'article

BCE : une hausse du taux directeur plus rapide que prévue

Jeudi dernier, le président de la BCE, Jean-Claude Trichet a haussé le ton. En annonçant une possible remontée des tu taux directeur en avril, il a contourné toutes les prévision des spécialistes. Depuis, les économistes européens s'inquiètent. Lire l'article