> > Crise : Fitch juge l'effort européen insuffisant

Crise : Fitch juge l'effort européen insuffisant

Dans son rapport trimestriel, l'agence de notation Fitch a revu ses perspectives de croissance mondiale à la baisse. Saluant l'effort européen, l'agence pointe néanmoins du doigt un climat général trop bas pour être productif.

Crise : Fitch juge l'effort européen insuffisant

Une croissance annoncée à 0,3 % en 2013 pour la zone euro

Chaque trimestre, l'agence de notation Fitch, l'une des plus influentes avec Standard & Poor's et Moody's, publie un rapport sur les perspectives économiques mondiales.

Constatant un moral « affaibli » chez les industriels et chez les ménages européens, Fitch a revu à la baisse ses prévisions de croissance mondiale pour 2012 et 2013, et ce « en dépit de la nouvelle série de mesures de relance monétaires vigoureuses annoncées en septembre par la Fed, la BCE et la Banque du Japon, ainsi que la baisse de taux de la banque centrale chinoise en juillet ».

Selon l'agence, le produit intérieur brut (PIB) de la zone euro devrait ainsi croître de seulement 0,5 % en 2012 et de 0,3 % en 2013.

Fitch explique ses nouvelles perspectives par le fait que « le moral des industriels et des ménages s'est affaibli ces derniers mois » tandis que les conditions de financement restent « restrictives ».

L'agence de notation dénonce également une propagation de crise dans les pays voisins de la zone euro qui « pâtissent des mesures d'austérité budgétaire, tandis que les économies du coeur de la zone voient leur rythme de croissance ralentir ».

Un mur budgétaire américain

Outre les problèmes rencontrés en Europe, Fitch craint très fortement la mise en place d'une certaine austérité aux États-Unis, évoquant d'ailleurs un « mur budgétaire » plutôt qu'un simple « redressement ».

Dans son rapport, l'agence estime ainsi que « le resserrement budgétaire spectaculaire induit par le mur budgétaire pourrait entraîner les États-Unis et peut-être aussi l'économie mondiale dans la récession ».

Au niveau mondial, les perspectives de croissance ont été ramenées de 2,2 % à 2,1 % pour 2012, de 2,8 ù à 2,6 % pour 2013 et de 3,1 % à 3,0 % pour 2014.

Article publié le vendredi 28 septembre 2012 à 19:09 - © Credixis 2017

Articles liés

Euro : l'inflation continuant sa progression, la BCE est sur le qui-vive

Les chiffres dévoilés par l'agence Eurostat ce mardi ont confirmé les craintes des économistes. Après un taux à 2,3 % en janvier (en données corrigées), l'inflation à atteint un taux de 2,4 % en zone euro. La réaction de la BCE est attendue Lire l'article

Crise : DSK pour une Europe plus souveraine

Dans une interview au quotidien le Parisien publiée ce lundi, le patron du FMI est revenu sur la crise économique. Écartant l'idée d'une crise monétaire, Dominique Strauss-Kahn appelle à une meilleure coordination des politiques économiques européennes. Lire l'article

Zone Euro: le fonds d'aide européen sera doté de 500 milliards d'euros

Alors que les marchés financiers s'inquiètent de la faible réactivité et de la mésentente des états européens face à la crise, la capacité de prêt du nouveau fonds d'aide a été adoptée à 500 milliards d'euros. Cette décision s'accorde avec la BCE. Lire l'article