> > Crise de la zone euro : les pays émergents impactés

Crise de la zone euro : les pays émergents impactés

Selon un rapport de la Banque mondiale, la crise financière accrue depuis quelques mois dans la zone euro, aurait induit un ralentissement dans la croissance des pays émergents notamment le Brésil et l'Inde. L'organisme craint un effet boule de neige.

Crise de la zone euro : les pays émergents impactés

Une croissance à 6 % en 2013 dans les pays émergents

S'ils continuent d'afficher une croissance largement supérieur que les payas européens, les pays émergents devraient voir leur développement ralentir dans les prochaines années.

Dans un communiqué la Banque mondiale a en effet revu ses prévisions de juin à la baisse. Tablant auparavant sur une croissance à +6,2 % et + 6,3 % en 2012 et 2013, la Banque mondiale s'attend désormais à une croissance de "seulement" + 5,4 % en 2012 et +6,0 % en 2013.

Pour l'organisme la crise européenne est directement responsable de ces révisions. "L'Europe semble entrée en récession, et la croissance de plusieurs grands pays émergents ralentit" explique ainsi l'organisme.

Un affaiblissement qui pourrait renforcer la crise européenne

De par leurs enchevêtrements les transactions financières internationales ont à la fois quelque chose de magique et de dangereux. Si les bons résultats se transmettent souvent d'un pays à l'autre, d'un continent à l'autre, les mauvaises aussi.

Ainsi, une baisse de régime de la part des pays émergents pourrait avoir un impact négatif sur la situation économique européenne, situation qui pourrait affaiblir encore plus lesdits pays émergents.

"Le ralentissement en Europe et l'affaiblissement de la croissance dans les pays émergents accroît le risque de voir ces deux phénomènes se renforcer l'un l'autre, ce qui pourrait déboucher sur une situation plus terne encore" rapporte ainsi la Banque mondiale.

Une crise planétaire

Selon la Banque mondiale "les pays en développement doivent se préparer à de nouveaux risques de détérioration alors que la crise de la dette dans la zone euro et l'affaiblissement de la croissance dans plusieurs grandes économies émergentes assombrissent les prévisions de croissance dans le monde".

Dans ses dernières "Perspectives pour l'économie Mondiale", l'organisme prévoit une croissance mondiale à +2,5 % en 2012 et à +3,1 % pour 2013. En juin l'institution internationale tablait pour ces deux périodes sur une croissance à +3,6 %.

Article publié le mercredi 18 janvier 2012 à 17:01 - © Credixis 2017

Articles liés

Euro : l'inflation continuant sa progression, la BCE est sur le qui-vive

Les chiffres dévoilés par l'agence Eurostat ce mardi ont confirmé les craintes des économistes. Après un taux à 2,3 % en janvier (en données corrigées), l'inflation à atteint un taux de 2,4 % en zone euro. La réaction de la BCE est attendue Lire l'article

Crise : DSK pour une Europe plus souveraine

Dans une interview au quotidien le Parisien publiée ce lundi, le patron du FMI est revenu sur la crise économique. Écartant l'idée d'une crise monétaire, Dominique Strauss-Kahn appelle à une meilleure coordination des politiques économiques européennes. Lire l'article

BCE : vers une hausse des taux en 2012 ?

Alors que jeudi Jean-Claude Trichet annonçait ne pas modifier les taux directeurs de la BCE, un des membres du directoire à déclaré ne pas pouvoir "laisser l'inflation hors de contrôle". La BCE pourrait ainsi augmenter ses taux si l'inflation ne ralentit pas d'ici la fin 2011. Lire l'article