> > Crédits immobiliers : les taux orientés à la baisse en juin

Crédits immobiliers : les taux orientés à la baisse en juin

Pas de grands changements pour les taux des crédits immobiliers qui restent orientés à la baisse en ce début de mois de juin. Les courtiers Empruntis et Meilleurtaux restent néanmoins très prudents pour les mois à venir.

Crédits immobiliers : les taux orientés à la baisse en juin

Des taux en légère baisse depuis janvier 2012

Depuis la légère hausse observée fin 2011 — début 2012, les deux courtiers en ligne Empruntis et Meilleurtaux font état d'une certaine politique de dégressivité générale de la part leurs partenaires bancaires au sujet des taux fixes appliqués aux crédits immobiliers.

Dans son analyse nationale, Empruntis.com dresse un constat assez général. « Les banques continuent à prêter à tous les profils, pour peu que la demande de financement soit raisonnable. Pas de resserrement des crédits, mais pas d'excès non plus ».

Stables ou en légère baisse selon les mois, les taux fixes des crédits immobiliers auront ainsi perdu de 0,1 à 0,3 point en l'espace de 5 mois.

Au 4 juin, le baromètre national d'Empruntis.com présente des taux fixes moyens de :

  • 3,30 % pour les prêts contractés sur 7 ans ;
  • 3,45 % pour les prêts contractés sur 10 ans ;
  • 3,70 % pour les prêts contractés sur 15 ans ;
  • 4,05 % pour les prêts contractés sur 20 ans ;
  • 4,45 % pour les prêts contractés sur 25 ans ;
  • et 4,90 % pour les prêts contractés sur 30 ans.

À titre de comparaison le baromètre de Meilleurtaux.com indique, au 1er juin 2012 et pour « les bons dossiers », un taux fixe moyen de :

  • 3,00 % pour les prêts contractés sur 7 ans ;
  • 3,20 % pour les prêts contractés sur 10 ans ;
  • 3,45 % pour les prêts contractés sur 15 ans ;
  • 3,80 % pour les prêts contractés sur 20 ans ;
  • 4,0 % pour les prêts contractés sur 25 ans ;
  • et 4,49 % pour les prêts contractés sur 30 ans.

Un marché calme pour le moment

Invoquant une conjoncture des plus instables prévisionellement parlant, les deux leaders du courtage en ligne en France, préfèrent ne pas émettre trop d'hypothèses.

« Les OAT [obligations assimilables du Trésor] restent exceptionnellement basses et le marché immobilier plutôt calme. Difficile, donc, d'imaginer des taux de crédit à la hausse, en tous cas à court terme, sauf impondérable lié à l'euro » indique néanmoins Maël Bernier du groupe Empruntis.

« Depuis les élections, le marché immobilier reste très calme, mais le contexte économique est si volatile que tout pronostic est hasardeux », poursuit-elle.

Article publié le mardi 05 juin 2012 à 16:06 - © Credixis 2017

Votre projet de rachat de crédits

Vous avez un projet de rachat de crédits ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "rachat de crédits" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Articles liés

Crédit immobilier : légère baisse des taux pour le mois d'avril

Crédit immobilier : légère baisse des taux pour le mois d'avril Comme annoncé le mois dernier, les taux fixes moyens des crédits immobiliers pointent à la baisse en ce début avril. De l'ordre de 0,05 à 0,1 point, cette baisse porte essentiellement sur les taux des prêtes d'une durée supérieure à 15 ans. Lire l'article

Crédit immobilier : une stabilité des taux en sursis ?

Crédit immobilier : une stabilité des taux en sursis ? Selon l'ensemble des courtiers, les taux fixes de crédits immobiliers sont restés stables en septembre. La tension exercée actuellement sur les marchés européens est néanmoins palpable sur le marché français. La sérénité n'est pas vraiment au rendez-vous. Lire l'article

Crédit immobilier : la conjoncture stabilise les taux estivaux

En ces premiers jours de juillet les taux fixes et variables des crédits immobiliers tendent une nouvelle fois à la stabilité. Selon Empruntis, sauf changement majeur du contexte économique international, la situation devrait perdurer jusqu'en octobre . Lire l'article