> > Crédits consommation : une baisse de 3,7 % au 3ème trimestre 2011

Crédits consommation : une baisse de 3,7 % au 3ème trimestre 2011

Frappé de plein fouet par une confiance en baisse des ménages français notamment des plus modestes, le marché des crédits à la consommation c'est nettement flétri au troisième trimestre 2011. Une situation qui devrait perdurer au 4ème trimestre.

Crédits consommation : une baisse de 3,7 % au 3ème trimestre 2011

500 000 demandes en moins en un an

D'après un communiqué du courtier en ligne Empruntis, en 2011, quelques 500 000 ménages auraient renoncés à contracté un crédit par rapport à 2010.

Au titre des produits les plus boudés, le crédit renouvelable ou crédit revolving figure en tête. Largement impacté par la  Loi Lagarde, ce type de crédit aurait connu, selon Empruntis une baisse des demandes de près de 50 % par rapport à 2009.

Des motifs de crédits inchangés

Dans le détail des demandes, le courtier note une certaine constance dans les motifs de contractation depuis 3 ans. Ainsi :

  • 10 % des crédits contractés auraient pour but des travaux dans l"habitation ;
  • 27 % seraient des prêts personnels (consommation classique, produits manufacturés, alimentaires, financement divers tels que des études, ....) ;
  • 57 % seraient destinés à l'achat d'un véhicule.

La durée de prêts moyenne, tout types de crédit à la consommation confondus, serait de 40 mois précise par ailleurs le courtier. Les montants moyens demandés se situent, eux, aux alentours de 12 000 euros.

Les contractants plus riches qu'auparavant

Pour Empruntis, la véritable surprise est liée au profil des demandeurs. Désormais  ces derniers présenteraient des revenus de plus en plus élevés.

Selon le communiqué du courtier, "la moyenne des revenus des demandeurs [...] grimpe considérablement sur les crédits classiques amortissables, pour atteindre 4600euros  dépassant largement le record de l'année 2009 de 10% à 4200 euros".

Pour Maël Bernier, porte-parole du groupe, "il ne fait aucun doute que les Français diffèrent d'ores et déjà certains de leurs projets. La surprise, c'est qu'inquiets du contexte économique, ils s'excluent d'eux-mêmes du recours au crédit à la consommation".

Article publié le mercredi 21 décembre 2011 à 16:12 - © Credixis 2017

Votre projet de rachat de crédits

Vous avez un projet de rachat de crédits ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "rachat de crédits" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Articles liés

Crédit immobilier, des écarts régionaux plus grands

De manière inégale selon les régions, la remontée des taux de crédits immobiliers suit pourtant les prévisions. Comme en avril la hausse se veut légèrement ralentir à ce jour. De son côté l'INSEE réfute l'existence d'une bulle spéculative immobilière. Lire l'article

Livret A : la collecte de 2010 s'élève à 7,8 milliards d'euros

D'après la CDC, la collecte enregistrée en 2010 est deux fois moins importante que celle enregistrée en 2009. Pour les spécialistes, si l'année 2010 s'est avérée plutôt grise pour ce type de placement, 2011 devrait sourire aux épargnants. Lire l'article

Crédits à la consommation : le crédit renouvelable réformé

Le 1er mai 2011 trois nouvelles dispositions de la loi Lagarde sur la réforme du crédit à la consommation rentreront en vigueur. Cette fois-ci c'est le crédit renouvelable (ou revolving) qui est visé. Ainsi, un encadrement plus strict de ce crédit sera imposé aux vendeurs. Lire l'article