> > Crédits au secteur privé : le marché européen au ralenti

Crédits au secteur privé : le marché européen au ralenti

Pour le mois de mai 2012, la BCE enregistre sur l'ensemble de la zone euro, un léger recul des crédits accordés au secteur privé sur un an, avec un net ralentissement pour les crédits accordés aux ménages et aux sociétés non financières.

Crédits au secteur privé : le marché européen au ralenti

Les crédits privés reculent de 0,1 % en mai

En légère hausse au mois d'avril (+0,2 %), les prêts accordés au secteur privé de la zone euro ont, contre toute attente, reculé de 0,1 % au mois de mai 2012 par rapport au mois de mai 2011.

Ces données publiées par la banque centrale européenne (BCE) ce vendredi 29 juin 2012 s'avèrent plus basses que les prévisions qui n'annonçaient, a minima, qu'un recul de ces crédits au secteur privé.

Plus « mauvais » que prévu, ces résultats confortent les perspectives avancées par les économistes quant à une éventuelle baisse du taux directeur de la BCE ce jeudi. Une telle baisse permettrait, aux banques européennes de rendre leurs offres de crédits encore plus attractives

+0,3 % de crédits aux ménages

Selon les statistiques, ce recul s'explique essentiellement par un ralentissement des crédits accordés aux ménages ainsi que des prêts aux sociétés non financières.

En hausse de 2 milliards d'euros en mai contre 7 milliards pour les deux mois précédents, les crédits accordés aux ménages ont augmenté de +0,3 % sur un an, contre une hausse de 0,5 % en avril.

Dans le détail, la BCE note un nouveau recul des crédits à la consommation avec - 1,9 % en mai et sur un an, après -2,4 % en avril. Les prêts immobiliers ont, eux, évolués de +0,7 % en mai contre + 1 % en avril.

Concernant les prêts accordés aux entreprises non-financières, la BCE enregistre un recul de 10 milliards d'euros en mai, alors qu'en avril les nouveaux prêts contractés avaient rapporté près de 7 milliards d'euros.

Sur un an, la banque centrale européenne enregistre au final une augmentation de 0,1 % de contrats pour les sociétés non-financières, soit 0,9 point de moins qu'en avril.

Toujours au sujet des crédits aux entreprises non-financières, au mois de mai, les contrats sur un an ou moins ont augmenté de 0,2 % (contre +0,9 % en avril), tandis que les prêts de 1 à 5 ans continuent de reculer (-2,5 % après -2,2 % en avril).

Pour les prêts contractés pour plus de 5 ans, la BCE note un léger ralentissement avec une hausse de +0,8 % en mai (+1,1 % en avril).

Article publié le samedi 30 juin 2012 à 15:06 - © Credixis 2018

Votre projet de rachat de crédits

Vous avez un projet de rachat de crédits ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "rachat de crédits" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Articles liés

La production de crédits aux ménages s'est ralentie en septembre

La production de crédits aux ménages s'est ralentie en septembre D'après les dernières statistiques publiées par la Banque de France, la production de crédit fin septembre s'est à nouveau essoufflée pour les ménages. A contrario les crédits accordés aux entreprises progressent de 0,6 point en un mois. Lire l'article

Plus de crédits contractés mais moins de ménages détenteurs en 2010

Selon une enquête réalisée pour la FBF et l'Observatoire des crédits aux ménages, fin 2010, le nombre de ménages détenteurs de crédits à une nouvelle fois diminué. paradoxalement le nombre de crédit contracté est reparti à la hausse. Lire l'article

Les français souscriront moins de crédits en 2011

D'après une étude de la Fédération bancaire française (FBF) publiée ce mardi, le nombre de ménages souscrivant un crédit n'a jamais été aussi bas depuis 1995. Cette chute serait liée directement à celle des crédits à la consommation. Lire l'article