> > Crédit renouvelable : -12 % d'ouvertures de comptes en 2011

Crédit renouvelable : -12 % d'ouvertures de comptes en 2011

En 2011, les crédits renouvelables ont largement fait les frais de la loi Lagarde relative la protection des consommateurs. Sur un an, l'ASF enregistre ainsi près de 5,9 millions de résiliations pour ce produit et seulement 3,9 millions d'ouvertures de comptes.

Crédit renouvelable : -12 % d'ouvertures de comptes en 2011

16,6 millions de comptes de crédits renouvelables

Alors qu'elle représentait encore 40 % de la production totale de crédits à la consommation en 2009, la part de crédits renouvelables ou crédits revolvings ne s'élevait plus qu'à 35 % en 2011 avec 16,6 millions de comptes ouverts à ce titre.

En 2010, 37 % des crédits à la consommation étaient des crédits renouvelables.

Selon la dernière étude de l'association française des sociétés financières (ASF), rendue publique ce lundi 2 avril 2012, seuls 3,9 millions de comptes de crédits renouvelables ont été ouverts en 2011, soit une baisse de 12 % par rapport à l'année précédente, équivalent à 600 000 crédits en moins. En parallèle 5,9 millions de comptes ont été résiliés.

Dans le détail les sommes enregistrés ne sont pas non plus les mêmes.

"Les ouvertures de crédit renouvelables se font pour de petits crédits renouvelables, conformément à ce que la loi Lagarde souhaitait. Les excès ont été vraiment éliminés, et les ouvertures se font en direction des petits crédits renouvelables" précise ainsi François Langlois de Cetelem au micro de RTL.

Une loi et une conjoncture défavorables au produit

Invoquant, bien évidemment le contexte financier actuel, les économistes expliquent également et principalement ces résultats par l'entrée en application de la loi Lagarde.

Entrée en vigueur progressivement en 2011, la loi Lagarde à très largement modifiée les règles et conditions liées aux crédits renouvelables, dans un souci de protection des consommateurs, ce type de crédits étant perçus généralement comme un puissant facteur de surendettement des ménages.

Outre les plafonds des taux d'intérêt, la loi Lagarde a également limité les durées d'emprunts et les objectifs valables ou objets visés par l'obtention dudit crédit.

Article publié le lundi 02 avril 2012 à 18:04 - © Credixis 2017

Votre projet de rachat de crédits

Vous avez un projet de rachat de crédits ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "rachat de crédits" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Articles liés

Crédit à la consommation : une hausse de 8,9 % au 1er trimestre

D'après les données de l'ASF, la production de crédit à la consommation est encore à la hausse. En mars, cette production a augmenté de 6,7 % sur un an. Une augmentation continue depuis plus d'un an. Parallèlement, le crédit renouvelable continue sa chute. Lire l'article

Crédit renouvelable : de nouvelles règles depuis le 1er mai

Les dispositions réformant le crédit renouvelable sont entrées en vigueur ce 1er mai. Le point sur ces nouvelles conditions visant à protéger le consommateur et lutter contre le surendettement. Lire l'article

Crédits à la consommation : le crédit renouvelable réformé

Le 1er mai 2011 trois nouvelles dispositions de la loi Lagarde sur la réforme du crédit à la consommation rentreront en vigueur. Cette fois-ci c'est le crédit renouvelable (ou revolving) qui est visé. Ainsi, un encadrement plus strict de ce crédit sera imposé aux vendeurs. Lire l'article