> > Crédit à la consommation : hausse de la production "en trompe- l'oeil" en mai

Crédit à la consommation : hausse de la production "en trompe- l'oeil" en mai

Malgré une hausse de près de 5,6 % sur un an, au mois de mai 2011, la production de crédits à la consommation reste ralentie selon les dernières données de l'association française des sociétés financières.

Un faux rebond de la production

Avec en mai, une hausse enregistrée de 5,6 % sur an contre seulement 0,5% en avril   on pourrait croire au retour en force des productions de crédits à la consommation. Pour association française des sociétés financières (ASF), il n'en est rien. Selon l'ASF, "cette augmentation résulte en grande partie du fait que ce mois compte quatre jours ouvrables de plus qu'en 2010". L'augmentation ne serait ainsi "qu'apparente, en trompe-l'oeil".

Ainsi, sur trois mois, la production effective progresse de 4,3 %, contre 5,7 % le mois dernier et 8,9% pour le 1er trimestre 2011.

Le retour des prêts personnels ?

Après une augmentation de 9,7 % en avril, la catégorie des prêts personnels repart légèrement à la hausse avec une production en mai de + 12,6 % sur 12 mois. Un sursaut qui reste cependant loin des 18,1 % enregistrés au 1er trimestre.

Selon les données de l'ASF, la "remontée" des opérations de crédit classique enregistrée en mai porte surtout sur les financements affectés avec une croissance évaluée à + 8,3 % en mai alors qu'ils étaient en baisse de -3,8 % en avril.

Pas de surprise en revanche pour les crédits renouvelables qui continuent de baisser, mais de manière toutefois moins importante (- 1,7 % en mai par rapport en mai 2010, -3,8 % en avril 2001 par apport à avril 2010).

Sur 5 mois, c'est à dire sur l'année 2011 et par rapport à la même période l'année précédente,  l'ensemble des opérations, locations avec option d'achat (LOA) comprises, est en hausse de 6,5 %, tout comme les opérations de crédits classiques. Dans le détail :


  • les financements affectés sont an hausse de 5,4 %, malgré une baisse des financements affectés hors automobile de de -3,8 % ;
  • les crédits renouvelables diminuent de 2,0 % ;
  • les prêts personnels  grimpent de  +19,8 %.

Dans une moindre mesure que le mois dernier, les experts restent toutefois inquiets au vu de la tendance au ralentissement de la croissance de production de crédits à la consommation, ainsi confirmée.

Article publié le mercredi 22 juin 2011 à 15:06 - © Credixis 2017

Votre projet de rachat de crédits

Vous avez un projet de rachat de crédits ? Remplissez votre demande en ligne !

Un conseiller spécialisé "rachat de crédits" étudiera votre dossier avec la plus grande attention, et vous contactera dans les meilleurs délais

Demande en ligne

Articles liés

Crédit consommation : stabilisation de la production en octobre

Crédit consommation : stabilisation de la production en octobre D'après les dernières données de l'ASF, la production de crédits à la consommation à très légèrement augmentée (+0,2 %) au mois d'octobre 2011. Pour l'association, bien que toujours négatifs sur un an , les résultats montrent un léger "mieux". Lire l'article

Crédits à la consommation: baisse générale de la production en juin

Après avoir constaté une hausse en "trompe l'oeil" de la production de crédits à la consommation au mois de mai, l'ASF fait état d'une nette diminution pour ces mêmes crédits au mois de juin. La baisse ainsi enregistrée est de 9,7 % sur un an. Lire l'article

Crédit à la consommation : une hausse de 8,9 % au 1er trimestre

D'après les données de l'ASF, la production de crédit à la consommation est encore à la hausse. En mars, cette production a augmenté de 6,7 % sur un an. Une augmentation continue depuis plus d'un an. Parallèlement, le crédit renouvelable continue sa chute. Lire l'article