> > Crédit immobilier : une hausse ralentie en avril

Crédit immobilier : une hausse ralentie en avril

Après une nouvelle hausse significative des taux de crédits immobiliers au mois de mars, "entre +0,10 et +0,15 %", le courtier en ligne Empruntis prévoit un ralentissement de cette évolution en avril. Les spécialistes invoquent une anticipation de l'action européenne.

Hausse générale des taux en mars.

Au mois de mars les taux fixes continuent leur remontée, imités par les taux variables qui, après une légère baisse en depuis de mois augmentent de "+0,15% pour les durées les plus courtes à +0,35% pour les durées les plus longues".

Selon le courtier Empruntis, les taux fixes ont augmentés de 0,10 % à 0,15 % entre le début et la fin du mois de mars, atteignant ainsi, en moyenne au 05 avril :

  • 3,55 % pour les prêts sur 7 ans, avec une variation de 3,07 % à 4,40 % ;
  • 3,65 % pour les prêts sur 10 ans, avec une variation de 3,25 % à 4,50 %;
  • 3,95 % pour les prêts sur 15 ans, avec une variation de 3,65 % à 4,70 % ;
  • 4,20 % pour les prêts sur 20 ans, avec une variation de 3,78 % à 4,80 % ;
  • 4,40 % pour les prêts sur 25 ans, avec une variation de 3,95 % à 5,00 % ;
  • 4,80 % pour les prêts sur 30 ans, avec une variation de 4,21 % à 5,16 %.

La hausse prévue du taux directeur de la BCE en cause.

Pour les spécialistes ,les raisons de ces hausses tiennent essentiellement du contextes international et plus particulièrement européen. En effet, dans ses dernières déclarations, la Banque centrale européenne (BCE), prévoyait une augmentation de son taux directeur, et ce peut être dès ce jeudi. Cette annonce , a eu immédiatement des conséquences sur les taux des différents états, à l'image des obligations assimilables du trésor (OAT) français.

L'OAT influant directement sur les différents taux proposés par les banques et établissements de crédits, répond également au contexte financier et économique général et au marchés financiers, pas vraiment au beau fixe depuis la "nouvelle crise" portugaise. Au 04 avril, l'OAT sur 10 ans atteignait 3,74 % alors qu'il n'était que de 2,49 % cet été.

Une hausse moins importante en avril.

Pour le directeur général de la société de courtage, meilleurtaux.com, Christian Camus, "compte tenu de la hausse de l'OAT 10 ans, (...), des tensions inflationnistes et de la probable hausse du taux de refinancement de la Banque centrale européenne en avril, la remontée des taux devrait se poursuivre". Une remontée cependant contenue selon Empruntis  "les banques ayant déjà anticipé la hausse à venir des taux directeurs".

Le courtier tient cependant à mettre en garde contre de nouvelles hausses, peut être plus importantes, dans les établissement fournissant des crédits à taux encore très bas,  estimant que ces établissements "ne pourront pas maintenir longtemps des niveaux de taux aussi bas avec des taux de refinancement qui grimpent".

Article publié le mardi 05 avril 2011 à 13:04 - © Credixis 2018

Articles liés

Crédit immobilier: première baisse des demandes depuis deux ans

D'après l'enquête trimestrielle de la Banque de France, les français sont moins enclins à contracter des prêts immobiliers. Cette diminution serait due essentiellement à la hausse des taux de crédits, une hausse qui devrait perdurer au moins jusqu'à 2012. Lire l'article

Crédit immobilier : le Sud-Ouest plus avantageux

Tous les experts s'accordent pour le dire, malgré la hausse des taux, continue depuis le mois de décembre, il n'est pas encore trop tard pour contracter un crédit immobilier. D'après le baromètre d'Empruntis, le Sud-Ouest présente les taux les plus avantageux. Lire l'article

Crédit immobilier : les taux en hausse début février

Comme le confirmait les dernières prévisions, les taux des crédits immobiliers ont encore augmenté ce mois-ci, pour la 3ème fois consécutive. En moyenne ces taux on augmentés de 0,5 % par rapport à octobre. Lire l'article