> > Crédit immobilier : un mois d'avril favorable aux acheteurs

Crédit immobilier : un mois d'avril favorable aux acheteurs

Qu'il s'agisse d'un premier achat, d'un nouvel investissement ou d'un rachat de la cadre d'une vente à réméré, ce mois d'avril est plus que favorable à la contraction d'un crédit immobilier avec des taux moyens très bas. Prudents, les courtiers s'attendent à une possible hausse cet été.

Crédit immobilier : un mois d'avril favorable aux acheteurs

Crédit immobilier : des taux fixes très bas en avril

Pour les différents courtiers, les taux fixes des crédits immobiliers actuellement pratiqués par les banques sont plus que favorables aux emprunteurs, malgré des conditions d'octroi assez strictes selon les professionnels interrogés par les Échos.

Au 16 avril 2014, le baromètre national du courtier en ligne Empruntis.com affichait des taux fixes moyens proches de leur plus bas niveau historique :

  • 2,40 % pour les prêts contractés sur 7 ans ;
  • 2,65 % pour les prêts contractés sur 10 ans ;
  • 3,00 % pour les prêts contractés sur 15 ans ;
  • 3,30 % pour les prêts contractés sur 20 ans ;
  • 3,70 % pour les prêts contractés sur 25 ans ;
  • 4,45 % pour les prêts contractés sur 30 ans.

Avec un apport suffisant, ces taux s'avèrent encore plus avantageux. Dans le cadre d'une vente à réméré par exemple, le dépôt de garantie peut constituer un apport conséquent pour le rachat du bien immobilier, il est possible alors de prétendre à de meilleurs taux.

Le 8 avril, les partenaires bancaires du courtier en ligne Meilleurtaux.com proposaient des taux fixes moyens des plus intéressants pour ces « bons dossiers » :

  • 2,25 % pour les prêts contractés sur 7 ans ;
  • 2,55 % pour les prêts contractés sur 10 ans ;
  • 2,90 % pour les prêts contractés sur 15 ans ;
  • 3,10 % pour les prêts contractés sur 20 ans ;
  • 3,50 % pour les prêts contractés sur 25 ans ;
  • 4,15 % pour les prêts contractés sur 30 ans.

Une hausse possible pour le second semestre 2014

Traditionnellement, le printemps est une des périodes à privilégier pour souscrire à un crédit immobilier. Pour autant, le contexte économique et politique actuel ne permet pas d'être aussi positif pour les prochains mois.

« Le contexte est difficile à anticiper, il est donc préférable pour les futurs acquéreurs ayant un projet à court terme de se positionner avant l'été », expliquait en mars dernier, Barbara Coumaros du groupe Empruntis sur le site du courtier.

Un constat partagé fin mars par Hervé Hatt, le président de meilleurtaux.com. « Ces taux, qui flirtent avec les niveaux historiquement bas de l'année dernière, ne sont peut-être pas appelés à perdurer. Une hausse pourrait survenir durant le second semestre ».
(Source image : Flickr - Chris Northwood/CC-by-sa-2.0)

Article publié le vendredi 18 avril 2014 à 17:04 - © Credixis 2018

Articles liés

Crédit immobilier : une hausse des taux attendue pour 2012

Crédit immobilier : une hausse des taux attendue pour 2012 Stables pendant près de six mois et malgré une légère baisse ce mois-ci,les taux fixes des crédits immobiliers devraient repartir à la hausse dans les prochains mois. Le courtier Empruntis invoque, entre autre, un effet de la dégradation économique européenne. Lire l'article

Crédit immobilier, des écarts régionaux plus grands

De manière inégale selon les régions, la remontée des taux de crédits immobiliers suit pourtant les prévisions. Comme en avril la hausse se veut légèrement ralentir à ce jour. De son côté l'INSEE réfute l'existence d'une bulle spéculative immobilière. Lire l'article

Crédit immobilier : le Sud-Ouest plus avantageux

Tous les experts s'accordent pour le dire, malgré la hausse des taux, continue depuis le mois de décembre, il n'est pas encore trop tard pour contracter un crédit immobilier. D'après le baromètre d'Empruntis, le Sud-Ouest présente les taux les plus avantageux. Lire l'article